Emmanuel Macron porte plainte contre l'hebdomadaire people "France Dimanche"

Par , publié le
France Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron.

Alors qu'il a fait avec sa femme Brigitte Trogneux plusieurs Unes de presse people notamment dans Paris-Match, l'ancien ministre de l'Économie a attaqué selon le journal Le Monde l'hebdo people France Dimanche.

Dans une Une à "sensation" où Emmanuel Macron apparaissait aux côtés de son épouse Brigitte, le magazine "France Dimanche" avait titré le 2 septembre : "Emmanuel Macron, il divorce !", mais à l'intérieur du journal on devinait que le créateur du mouvement En marche "divorçait" du gouvernement et non de sa compagne…

Pour la première fois Emmanuel Macron va porter plainte contre un titre de presse

Mais alors, est-ce le divorce entre Emmanuel Macron et la presse people ? Pas forcément. Dans cet exemple, on pourrait presque comprendre "l'agacement" de Macron face à cette première de couverture, mais on sait également que l'ancien protégé de François Hollande a également besoin de ce type de presse afin de travailler son image.
En tête des sondages, Emmanuel Macron doit désormais soigner sa communication afin de se donner une stature d'homme présidentiable pour 2017, même si, à ce jour, sa candidature n'est pas actée.
Avec cette plainte, l'ancien locataire de Bercy souhaite envoyer un signal fort à la presse people mais également aux paparazzi. Pour autant, il n'est pas certain que la presse à sensation mette de côté le couple Macron qui garantie à chacune de ses sorties une progression des ventes quasi-systématiques.

"Emmanuel Macron est un objet médiatique en tant que tel" : François Hollande

Notez que dans le livre "Conversations privées avec le président" de Karim Rissouli et Antonin André, François Hollande évoquait Macron en ces termes :
"Emmanuel Macron est très aimé des médias. Il ne faut pas non plus sous-estimer l'effet médiatique. La presse fait d'un certain nombre de sujets des objets. Macron, en dehors de sa propre personnalité et de ses propres intentions, est un objet médiatique en tant que tel."

Crédits photos : capture écran compte Twitter @EmmanuelMacron du 6/4

Partager cet article

Pour en savoir plus