Embrasser les yeux fermés : une possible raison scientifique

Par , publié le
Société Couple s'embrassant
Couple s'embrassant

Si embrasser une personne les yeux ouverts apparaît presque inconcevable, une étude révèle pourquoi les baisers s'exécutent quasi-exclusivement sans l'usage de la vision.

Pour une certaine frange de la population, embrasser les yeux fermés est une évidence. Mais si l'on questionne ces mêmes personnes sur la raison les conduisant à ne pas donner ou recevoir un baiser les yeux ouverts, la réponse n'apparaît pas forcément évidente.

Deux scientifiques britanniques de l’université de Londres se sont penchées sur le sujet, et dans les résultats de leur étude publiés dans les colonnes du Journal of Experimental Psychology, révèlent que garder les yeux ouverts lors d'un baiser offre un ressenti de ce dernier moins fort.

Baiser : garder les yeux ouverts diminuerait le ressenti

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheuses ont sollicité seize volontaires auxquels il a été demandé de se livrer à des tâches à la difficulté variable, et ce de manière simultanée. Au cours de l'expérience, les participants ont reçu des vibrations, ressenties soit au niveau de la main gauche, soit dans la main droite.

Et les scientifiques de se rendre compte que les volontaires percevaient moins distinctement les vibrations lorsqu'ils étaient à l'œuvre sur une tâche leur demandant une concentration visuelle toute particulière.

"Se lancer dans une tâche visuelle réduit la perception des sensations tactiles"

Le baiser n'était visiblement pas inscrit dans la liste des tâches à accomplir dans le cadre de cette expérience. Ses auteurs estiment néanmoins que les résultats obtenus peuvent très bien expliquer le pourquoi des yeux fermés lorsque deux individus s'embrassent : "Nos recherches prouvent que le fait de se lancer dans une tâche visuelle réduit la perception des sensations tactiles".

Le site Santé Magazine donne ainsi l'exemple de la facilité dont font preuve les pickpockets lorsque leurs cibles sont visuellement concentrées sur un point bien précis, comme par exemple la consultation d'une carte. Les responsables de l'étude pensent même que leurs observations pourrait être réutilisées pour des applications diverses de la vie quotidienne, telles des systèmes d'alerte automobiles améliorés.

Crédits photos : Photographee.eu

Partager cet article