Embouteillages : Marseille, ville la plus bouchée de France

Par , publié le | modifié le
France Illustration. Le trafic routier.
Illustration. Le trafic routier.

D'après l'étude menée par TomTom, Marseille apparaît comme la ville la plus embouteillé de France l'année dernière, juste devant Paris.

Le parallèle footballistique est certes tentant, mais à moins de s'en réjouir sur le ton de la plaisanterie, il est assez peu certain que les Marseillais puissent ressentir une certaine fierté de voir leur ville désignée comme la plus bouchée de France. C'est ainsi le principal résultat d'une étude menée par le fabricant de GPS TomTom quant aux embouteillages observés en 2015 dans l'Hexagone.

Pour obtenir ses résultats que nos confrères du Figaro rapportent en ce jour, TomTom s'est basé sur les millions d'informations fournies par ses utilisateurs. Et de nous apprendre donc que l'année dernière, Marseille a été la ville la plus embouteillée de France avec un taux de congestion de 38% (hausse de de 2% par rapport à 2014).

Marseille : 25 juin 2015, journée la plus embouteillée

Et d'ajouter que le vendredi entre 17h00 et 18h00, ce taux peut plus que doubler pour atteindre les 78%. Quant à la journée de 2015 où les embouteillages ont duré le plus longtemps au sein de la cité phocéenne, c'était celle du 25 juin, et ce en raison de la grève des taxis qui avait alors grandement impacté le trafic.

En seconde place de ce classement, on trouve Paris avec un taux de congestion lui aussi en hausse par rapport à l'année précédente (+1% pour 36% en 2015). Le moment de la journée où il est ici déconseillé de circuler sur les routes est le mardi matin entre 8h00 et 9h00, le taux de congestion pouvant en effet toucher les 72% dans ces situations.

Des bouchons moins présents à Bordeaux

La progression surprise de ce top bouchons est l'œuvre de Montpellier, qui décroche en 2015 la troisième marche du podium alors que la ville était classée sixième en 2014. La hausse de son taux de congestion n'apparaît pourtant pas plus conséquente que celle du leader (+2% pour 28%).

On remarquera enfin que Bordeaux est la première ville du classement où les embouteillages ont été moins importants que l'année précédente (27% contre 28% en 2014), et que Lyon conclut le top 5 en affichant elle aussi un taux de congestion réduit (de 27% en 2014, il a été de 26% en 2015).

Crédits photos : ilozavr/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus