Élections américaines : "Hillary Clinton, c'est la guerre" selon Marine Le Pen

Par , publié le
Politique Marine Le Pen sur France 3 le 12 juin 2016
Marine Le Pen sur France 3 le 12 juin 2016

Invitée sur la chaîne américaine CNN, Marine Le Pen n’a pas hésité à comparer Hillary Clinton à la « guerre et à la dévastation. »

Fallait-il attendre cette interview pour s’en convaincre ? Marine Le Pen, très discrète sur la scène médiatique française en ce moment, a accordé un entretien à la chaîne américaine CNN dans l’émission à l’émission The World Right Now d’Hala Gorani.

Une émission pendant laquelle la présidente du Front National a affirmé sa préférence pour Donald Trump pour la présidence américaine.

Hillary Clinton néfaste selon Marine Le Pen

Interrogée à propos de la présidentielle Américaine, Marine Le Pen s’est déclarée en faveur de Donald Trump avec lequel elle pense avoir un point commun. Pour elle, tous deux ne viennent pas « du sérail » avant de préciser « Nous ne participons pas du système. Nous ne dépendons de personne. Nous n’allons pas prendre nos ordres auprès de telles puissances financières, de tels intérêts de multinationales ».

Mais c’est sur Hillary Clinton que la fille de Jean-Marie Le Pen s’est le plus lâchée.  «Je crois qu’Hillary Clinton, c’est la guerre. Hillary Clinton, c’est la dévastation, c’est le déséquilibre du monde», a-t-elle déclaré. Pour Marine Le Pen, la candidate du parti démocrate représenterait des "choix géostratégiques qui vont engager à des conflits mondiaux qui risquent d’être très lourds.» et des "choix économiques qui sont ravageurs pour le bonheur de mon peuple."

Le second tour en vue pour Marine Le Pen

Ces propos auront-ils un impact sur les électeurs américains ? Pas si sûr. En attendant, ils auront certainement plus de retentissement en France, ce que cherche bien évidemment Marine Le Pen.

À moins d'un an de l'élection présidentielle en France, la campagne de la tête de file du Front National semble lancée. La preuve, Marine Le Pen a également évoqué le Burkini lors cette interview. Selon les sondages, il y a de très fortes chances que le FN soit présent au second tour en 2017.

Crédits photos : capture d'écran France 3

Partager cet article

Pour en savoir plus