Élection américaine : Clinton fait porter le chapeau de sa défaite au FBI

Par , publié le | modifié le
International
Hillary Clinton, ancienne Première dame des Etats-Unis et ancienne secrétaire d'Etat.

Durant une conférence téléphonique, la candidate démocrate à l'élection américaine Hillary Clinton a affirmé que a défaite face à Dpnald Trump est principalement due à l'action du directeur du FBI à son encontre.

Les sondages et l'optimisme d'un certain nombre d'observateurs la donnaient gagnante à l'élection présidentielle américaine. Malgré tout, Hillary Clinton aura été battue par Donald Trump dans l'ultime ligne droite, offrant ainsi à son adversaire l'accès à la Maison-Blanche.

Et alors que les médias se demandent pourquoi le scénario du camp républicain gagnant n'a pas été (grandement) envisagé, du côté démocrate, le coupable de la défaite semble tout désigné. On apprend ainsi qu'Hillary Clinton a tenu samedi une conférence téléphonique d'une trentaine de minutes avec ses plus importants donateurs.

Hillary Clinton : le FBI a "stoppé son élan"

Et à en croire un participant de cette conférence qui s'est exprimée auprès du New York Times, la candidate démocrate a principalement attribué sa défaite à l'action du directeur du FBI, James B. Comey, à son encontre : "Il y a beaucoup de raisons qui font qu'une élection comme celle-ci n’est pas couronnée de succès, mais notre analyse est que la lettre de Comey, qui a fait resurgir des doutes dont il s'est avéré qu'ils étaient sans fondement, a stoppé notre élan".

Rappelons qu'onze jours avant l'élection, le directeur du FBI avait fait parvenir aux membres du Congrès un courrier dans lequel il leur signifiait que le dossier des courriels d'Hillary Clinton avait été ré-ouvert.

Les deux lettres de James B. Comey

Mais selon Mme Clinton, c'est une seconde lettre, signée du même James B. Comey, qui aura été bien plus destructrice pour sa campagne. Une missive qui s'est quant à elle révélé deux jours avant le vote et dans laquelle M. Comey affirmait de nouveau que la candidate démocrate ne devait pas faire l'objet de poursuites dans la même affaire.

Samedi, Hillary Clinton a déclaré qu'après ces courriers, "nous avons chuté, et nous avons vraiment dû mettre les bouchées doubles pour regagner notre avantage sur le dernier week-end que nous avions. Nous nous sommes redressés partout sauf dans deux États clés, et nous étions forts dans d'autres que nous avons fini par perdre".

Crédits photos : JStone / Shutterstock.com

Partager cet article