Égypte : attaque d'un car de touristes, un assaillant arrêté

Par , publié le | modifié le
International Le Caire, Égypte
Le Caire, Égypte

Jeudi au Caire, des individus non identifiés ont attaqué un car de touristes, sans toutefois occasionner de victimes. L'un des assaillants a été arrêté.

Aucune mort ni blessé n'aura été à déplorer dans cette attaque survenue jeudi au Caire (Égypte) à l'encontre d'un car de touristes. Par voie de communiqué, le ministère égyptien de l'Intérieur informe ainsi que des "inconnus se sont rassemblés près de l’hôtel des Trois pyramides et en passant devant l’établissement ont lancé des pétards et tiré à la chevrotine contre les policiers de garde qui ont riposté".

Nos confrères de l'avenir.net rapportent que si l'attaque n'a effectivement pas fait de victime, un bus qui était stationné devant l'hôtel a quant à lui subi des dégâts. La façade vitrée de l'hôtel a également été partiellement brisée. On apprend par ailleurs qu'un assaillant, sur la quinzaine observée, a été arrêté.

Attaque d'un car de touristes au Caire : aucune victime

Un employé de l'hôtel est venu apporter quelques précisions aux propos émis par le ministère de l'Intérieur : "un groupe de 15 à 20 jeunes manifestants portant des masques a lancé des pétards et tiré à la chevrotine sur la façade vitrée de l’établissement ainsi que sur les fenêtres d’un bus vide qui attendait de transporter des touristes arabes israéliens [NDLR : au nombre de 40]." Ces derniers sont "indemnes" selon un responsable de sécurité s'étant exprimé sous couvert d'anonymat.

La communauté copte fête Noël en ce jeudi

Cette attaque intervient dans un contexte particulièrement tendu au Caire, où des forces de police ont été déployées depuis mercredi et en particulier dans des zones renfermant des églises coptes. C'est en effet en ce jeudi que cette communauté chrétienne, la plus conséquente au Moyen-Orient, célèbre Noël, un évènement pouvant motiver un ou plusieurs attentats. Rappelons enfin que les attentats survenus en Égypte depuis 2013 et la destitution de Mohamed Morsi prennent généralement pour cibles les forces de sécurité, en plus d'être revendiqués par des groupes djihadistes. L'attaque de ce bus de touristes serait donc isolée, en attendant que des précisions sur ce fait divers confirment ou infirment cette hypothèse.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus