Ed Sheeran aurait plagié Marvin Gaye avec "Thinking Out Loud"

Par , publié le
Musique
Ed Sheeran dans le clip de sa version acoustique de "Thinking Out Loud"

Les héritiers d'Ed Townsend accusent Ed Sheeran d'avoir plagié "Let's Get It On" dans la composition de "Thinking Out Loud". Et d'appeler à ce que le chanteur britannique ne puisse plus interpréter son titre.

À en croire un certain YouTube où la vidéo officielle de la chanson totalise plus d'un milliard de visionnages et quelques millions d'avis positifs, Thinking Out Loud d'Ed Sheeran est un titre très connu et apprécié, du moins sur la toile. Cependant, pour les héritiers d'Ed Townsend, le morceau emprunterait beaucoup à Let's Get It On, co-écrit avec Marvin Gaye disparu en 1984.

Mardi, une plainte pour plagiat a ainsi été déposée devant un tribunal fédéral de New York (États-Unis). Les plaignants estiment que "la mélodie, l'harmonie et la composition rythmique de 'Thinking' ressemblent de façon substantielle, voire frappante à la composition pour la batterie de 'Let's'".

"Let' Get It On" de Gaye plagié par Sheeran et "Thinking Out Loud" ?

Les héritiers d'Ed Townsend, qui possèdent donc les droits de Let's Get It On, ont ajouté avoir déjà, et à plusieurs reprises, mis en garde Ed Sheeran. Lequel avait, en 2014 lors d'un concert donné à Zurich (Suisse), joué Thinking Out Loud sur sa guitare avant de passer à Let's Get It On.

Les auteurs de la plainte souhaitent désormais pouvoir empêcher Ed Sheeran d'interpréter de nouveau publiquement Thinking Out Loud, en plus d'appeler à recevoir des dommages et intérêts d'un montant toutefois non indiqué. Aux dernières nouvelles, le chanteur n'avait pas encore réagi à ce dépôt de plainte.

Thicke et Williams, perdants d'un procès passé

On rappellera que l'an passé, la justice avait donné raison à la famille de Marvin Gaye dans le cadre d'une plainte qui accusait Blurred Lines de Robin Thicke et Pharrell Williams d'avoir plagié Got to Give It Up. Les plaignants auront d'abord obtenu la somme de 7,4 millions de dollars avant que celle-ci ne soit sensiblement réduit à deux millions. On attend maintenant de voir si des jurés considèreront une nouvelle fois que l'interprète de Sexual Healing a fait l'objet d'une inspiration un peu trop poussée.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus