Economie mondiale, le calme avant la tempête selon le FMI

Par , publié le | modifié le
Économie olivier-blanchard

Le Fond monétaire internationale a publié hier, un rapport inquiétant concernant les perspectives économiques mondiales. Aucun pays ne semble à l’abri de replonger.

 Olivier Blanchard, économiste en chef du FMI, se veut très prudent et souligne un risque de dégradation encore très présent. Il a notamment déclaré hier à la presse : « L’économie mondiale vit un calme précaire (…) et on a le sentiment que les choses pourraient à nouveau tourner très mal. Cela façonne pour beaucoup nos projections

L’Europe porterait l’épée de Damoclès de l’économie mondiale. Selon le FMI, l’économie occidentale reste à la traîne et menace directement la croissance de planétaire. En faute, la montée de la dette publique, l’incertitude géopolitique et la BCE incapable de subvenir aux besoins de la croissance.

Le FMI indique que malgré les récentes dispositions prises par la zone euro, il ne faut pas relâcher ses efforts  « il ne peut pas y avoir de pause ». Les experts de l’institution internationale donnent des conseils comme jamais auparavant. La BCE devrait baisser ses taux d’intérêt et continuer son parti pris quant au soutien des finances. Les banques doivent quant à elles lever des capitaux qui peuvent être public afin de sortir de la dette.

« La plus haute priorité, répète M. Blanchard, est d’améliorer la croissance et de réduire le chômage dans les pays avancés et particulièrement en Europe ».

Partager cet article