Échirolles : Un apnéiste confirmé meurt lors d’une séance d’entraînement

Par , publié le
Faits Divers
De l'eau dans une piscine (illustration)

Un apnéiste de 37 ans a trouvé la mort à la piscine d’Échirolles alors qu’il s’entraînait avec son club.

Dramatique accident ce jeudi 5 janvier à la piscine d’Échirolles (Isère). Un membre du club d’apnée de la ville a trouvé la mort lors d’une séance d’entraînement que les apnéistes pratiquent régulièrement.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

La victime perd connaissance

L’information a été dévoilée par nos confrères de France Bleu Isère. Comme tous les jeudis soir, les membres du club d’apnée d’Échirolles se retrouvent pour une séance d’entraînement d’apnée statique. Une discipline qui se pratique en groupe dans un bassin peu profond. L’objectif de cette pratique est de multiplier les apnées avec très peu de temps de récupération entre chaque séquence afin d'habituer son corps au manque d’oxygène et à la présence de gaz carbonique.

C’est au cours d’une séance de ce type que l’homme de 37 ans perdra la vie. Alors que les huit apnéistes sont en rond dans l’eau encadrés par 3 moniteurs, la victime aurait apparemment perdu connaissance et ne serait pas remontée pour respirer. Il est 22 h 40 lorsque les secours sont appelés. L’homme est alors déjà en arrêt cardio-respiratoire et est transporté à l’hôpital de La Tronche, près de Grenoble où il décédera à 0 h 40.

Des circonstances encore floues

Très choqués, les autres membres du club ont encore du mal à comprendre ce qui s’est passé. En règle générale, l’envie de respirer est tellement forte que les apnéistes ressortent de l’eau avant le malaise. De plus, la victime était expérimentée, pratiquait l’apnée depuis 3 ans et bénéficiait d’un certificat médical l’autorisant à pratiquer cette discipline.

Une autopsie sera réalisée afin de déterminer les circonstances exactes de la mort du malheureux qui travaillait au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) de Grenoble.

Crédits photos : Gadini/Pixabay

Partager cet article