Échaudée, SpaceX reporte ses lancements de Falcon

Par , publié le
Tech Une fusée Falcon9 sur le pas de tir en février 2015.
Une fusée Falcon9 sur le pas de tir en février 2015.

SpaceX, la société d'Elon Musk, digère mal l'explosion de sa dernière fusée Falcon9 et divers autres soucis techniques. Elle reporte ses lancements, mais ceux-ci n'interviendront pas avant plusieurs mois.

Le 28 juin dernier, une fusée Falcon9 du lanceur américain SpaceX explosait deux minutes seulement après son décollage de Cap Canaveral, en Floride. Ce devait être une mission de routine en direction de la Station spatiale internationale, mais le sort en a décidé autrement.

Lundi, la société privée a annoncé que les futurs lancements ne reprendraient pas avant quelques mois.

SpaceX : "Tenir compte des leçons"

Depuis Los Angeles, Elon Musk son directeur général, avait déjà déclaré que le prochain vol n'aurait pas lieu avant septembre, mais il semblerait donc que plusieurs mois soient encore nécessaire avant une prochaine tentative.

Gwynne Shotwell, directrice des opérations, déclarait lors d'une conférence de presse à Pasadena : "Reprendre les vols prend plus de temps que ce que nous avions initialement envisagé (...) Ce que nous voulons faire, c'est tenir compte des leçons que nous avons tirées de cet échec".

Aucun incident en 7 ans

Cependant, Elon Musk avait auparavant rappelé qu'aucun incident n'était survenu en 7 années d'exploitation. L'explosion de cette fusée non habitée, uniquement chargée en matériel, a coûté près de 100 millions d'euros à la Nasa. Quant aux causes de l'explosion au bout de deux minutes de vol, elle trouverait vraisemblablement son origine dans une pièce ressemblant à un amortisseur.

Rappelons que SpaceX prévoit d'envoyer des hommes vers l'ISS à partir de 2017. Ou "prévoyait", si de nouveaux échecs venaient contrecarrer le calendrier qui était encore en place avant juin.

Crédits photos : SpaceX

Partager cet article

Pour en savoir plus