Ebola : guérie en 2015, l'infirmière Pauline Cafferkey nouvellement hospitalisée

Par , publié le | modifié le
Santé Pauline Cafferkey, première patiente britannique du virus Ebola
Pauline Cafferkey, première patiente britannique du virus Ebola

L'infirmière Pauline Cafferkey, la première patiente britannique d'Ebola qui avait été diagnostiquée positive au virus en 2014 avant d'en être déclarée guérie l'année suivante, vient d'être de nouveau hospitalisée. Elle y subira des "examens supplémentaires".

Pauline Cafferkey fut la première Britannique a avoir, en 2014, été diagnostiquée positive au virus Ebola. Dans les derniers jours de décembre 2014, cette Écossaise d'origine qui revenait du Sierra Leone après une mission effectuée pour l'ONG Save the Children apprenait ainsi sa maladie.

Quelques semaines plus tard, le 24 janvier 2015 et au terme d'un séjour au sein de l'unité d'isolement du Royal Free Hospital de Londres, cette infirmière avait été déclarée "complètement rétablie". En octobre dernier, elle aura cependant fait l'objet d'une nouvelle hospitalisation pour des complications neurologiques graves. Lesquelles découlaient, nous rappelle Paris Match, d'une méningite causée par Ebola. L'infirmière sera rentrée chez elle quelques semaines plus tard dans un état de santé que l'on pouvait alors estimer de bon.

Pauline Cafferkey : "de nouveaux examens" pour la première patiente britannique d'Ebola

Et un porte-parole des autorités sanitaires d'avoir communiqué en ce mardi à l'AFP que Pauline Cafferkey a été hospitalisée une troisième fois conséquemment à des examens de routine. En précisant que la patiente a été admise dans un établissement hospitalier de Glasgow pour y subir des "examens supplémentaires".

Le soutien de la Première ministre d'Écosse

Suite à cette annonce, la Première ministre d'Écosse Nicola Sturgeon a publié sur le réseau social Twitter un message dans lequel elle fait parvenir ses "meilleurs vœux" à l'infirmière britannique. Rappelons qu'au mois d'octobre, les médecins préconisaient à cette dernière une longue période de rétablissement après que sa méningite l'eut fait frôler la mort. Alors que, d'après le bilan émis par l'OMS (Organisation mondiale de la santé), l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a tué plus de 11.300 personnes pour plus de 28.000 cas enregistrés, aucun nouveau malade n'est confirmé à l'heure actuelle. Un peu plus tôt dans le mois, il nous était d'ailleurs rapporté que la dernière patiente officielle en Sierra Leone, une femme âgée de 38 ans, était désormais guérie.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus