Eastwood : "pas toujours d'accord" avec Trump, mais il pourrait voter pour lui

Par , publié le
International Le réalisateur Clint Eastwood, ici à Berlin en 2007.
Le réalisateur Clint Eastwood, ici à Berlin en 2007.

L'acteur et réalisateur Clint Eastwood a déclaré que même s'il n'est "pas toujours d'accord" avec les propos de Donald Trump, il pourrait voter pour lui à la présidentielle américaine pour ne se retrouver avec une Hillary Trump sur "les traces d'Obama".

Les opinions politiques de Clint Eastwood ne tiennent plus vraiment du secret d'État depuis de nombreuses années. L'acteur et réalisateur ne cache en effet pas sa position particulièrement ancrée à droite. En 2012, il avait ainsi soutenu le candidat républicain Mitt Romney, et d'avoir appelé par la même occasion Barack Obama à assumer l'échec de son premier mandat en quittant son poste.

Il est par conséquent assez facile d'imaginer à qui Clint Eastwood pourrait accorder son vote pour la prochaine présidentielle américaine entre Donald Trump et Hillary Clinton. Dans un entretien accordé à Esquire, le réalisateur estime que le premier candidat "est sur quelque chose, parce que tout le monde est secrètement fatigué du politiquement correct, du léchage de bottes. C'est une génération de lèche-culs que nous avons en ce moment." Et pourtant : "[Donald Trump] dit juste ce qu'il pense. Et parfois, ce n'est pas si bon. Et d'autres fois, c'est... Je veux dire, je peux comprendre d'où il vient, mais je ne pas toujours d'accord avec lui. [...] Je n'ai soutenu personne pour le moment. Je n'ai pas parlé à Donald Trump. Je n'ai parlé à qui que ce soit."

Trump : il "est sur quelque chose" selon Eastwood

Et de déplorer l'époque actuelle où les esprits lui semblent plus fermés qu'auparavant : "Nous sommes vraiment dans une génération de mauviettes. Tout le monde marche sur des œufs. Nous voyons des gens accuser d'autres personnes d'être racistes et de toutes sortes de choses. Quand j'étais plus jeune, on ne décrivait pas ces choses de racistes." Pour Clint Eastwood, son film Gran Torino n'aurait d'ailleurs pu voir le jour s'il s'en était tenu au "politiquement correct".

"Trop d'affaires" chez Clinton et Obama

Quant à savoir pourquoi Hillary Clinton ne lui apparaîtrait pas comme un choix pertinent, l'inoubliable interprète de l'inspecteur Harry explique qu'il la voit trop proche de Barack Obama : "Une question difficile, n’est-ce pas ? Je pourrais voter pour Trump ... Vous savez, parce qu'elle [Hillary Clinton] a déclaré qu'elle allait marcher sur les traces d'Obama. Il y a eu juste trop d'affaires dans chacun de leur côté. Elle s’est fait beaucoup de fric en étant dans la politique."

Crédits photos : Cinemafestival / Shutterstock.com

Partager cet article