E3 2016 : le Project Scorpio, nouvelle console "mais pas une autre génération"

Par , publié le | modifié le
Jeux vidéo Phil Spencer durant la conférence Microsoft pré-E3 2016
Phil Spencer durant la conférence Microsoft pré-E3 2016

Durant sa conférence pré-E3, Microsoft a annoncé deux nouveaux modèles de Xbox One, la Xbox One S et le Project Scorpio. Pour la firme de Redmond, si ce dernier est une "autre console", il ne signe toutefois pas là un "changement de génération".

En sachant que Sony n'allait pas dévoiler sa PS4 Neo lors de l'E3 2016, Microsoft a annoncé lundi soir, lors de sa conférence pré-évènement, non pas un mais deux nouveaux modèles de Xbox One. Le premier, la Xbox One S, apparaît comme une version amincie de la console à 40%, quand le second, le Project Scorpio, semble se présenter comme une réponse à la prochaine PS4.

Auprès de nos confrères du Monde, le directeur de Xbox France Hugues Ouvrard a précisé que si "la Xbox One et la Xbox One S sont la même console, avec un simple changement d’aspect", ce n'est pas le cas pour le Project Scorpio. Mais pas question de parler là de "changement de génération", Microsoft s'efforçant ainsi "de casser cette habitude des générations de consoles, en proposant un environnement dans lequel jeux et accessoires sont tous rétrocompatibles d’une machine à l’autre."

Project Scorpio de Microsoft : conserver les joueurs sur la TV

Et alors que l'accent de la conférence Microsoft a été mis sur la possibilité d'accéder aux gros titres Xbox One sur un PC équipé de Windows 10, la pertinence de l'achat d'une console certes plus puissante peut se poser : "Il y a plusieurs raisons, mais c’est surtout une question de pratique de jeu. Comment joue-t-on dans la famille ? Sur la télé du salon ? Sur un PC ailleurs ? Est-ce que l’on joue en famille ? La console est plus familiale, cela a plus de sens de jouer à Just Dance ou FIFA sur la télé."

Et d'ajouter la question du prix dans la réflexion : "Je ne connais pas le tarif auquel sera commercialisé le Projet Scorpio, mais si vous comparez aujourd’hui le prix d’une Xbox One S, à environ 300 euros, et celui d’un PC 'gamer' qui peut monter à 2.000 euros, c’est un argument très important."

Des expériences relativement semblables ?

Le directeur de Xbox France se veut enfin rassurant quant au risque de voir des expériences de jeu sensiblement différentes selon que l'on s'essaie à X jeu sur Xbox One ou Project Scorpio : "Ces consoles sont appelées à vivre ensemble, et nous discutons avec les éditeurs sur la meilleure manière de concevoir des jeux pour ces différents supports. C’est un peu comme regarder un film en 4K ou sur un téléviseur classique : ça reste le même film, et ça restera le même jeu. Nous pensons que les éditeurs seront très intéressés, parce qu’ils ont tout intérêt à avoir le parc de machines le plus important possible."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus