E.coli : des lots de steaks hachés et de burgers retirés de la vente

Par , publié le
France Des steaks hachés (photo d'illustration)
Des steaks hachés (photo d'illustration)

La société Elivia a demandé le retrait de la vente des steaks hachés, commercialisés sous les marques Cora et Thiriet, et des burgers aux oignons Auchan à cause d'une contamination à la bactérie E.coli.

Si vous avez acheté des steaks hachés récemment, lisez très attentivement ce qui va suivre. Des lots de steaks hachés de la société Elivia ont été retirés de la vente à cause d’une contamination à la bactérie E.coli.

Des lots de steaks retirés de la vente

La société Elivia a dressé la liste des lots retirée de la vente. Les steaks hachés sont vendus sous la marque distributeur Cora et Thiriet et des burgers aux oignons de la marque distributeur Auchan. Voir le détail des lots contaminés :

  • steaks hachés surgelés 15%MG, portant le numéro de lot V2541115, en date limite d’utilisation optimale (DLUO) du 11 septembre 2016 commercialisés sous la marque Cora
  • des steaks hachés surgelés 15%MG, portant les numéros de lot V2531615, V2532615 et V2541615 en DLUO des 10 et 11 mars 2017 commercialisés sous la marque Thiriet
  • des burgers oignons lots V2533115, V2534115 en DLUO du 10 septembre 2016 commercialisés sous la marque Auchan.

Les acheteurs peuvent se faire rembourser

Si vous faites partie des consommateurs qui ont acheté l’un de ces produits, il ne faut pas les consommer. Vous pouvez soit les jeter directement à la poubelle ou les ramener dans les magasins ou vous les avez achetés pour vous faire rembourser. Elivia indique qu’aucune réclamation de consommateurs n’a été portée à sa connaissance jusqu’à maintenant. La même société avait déjà procédé à un rappel sur des steaks hachés en juin dernier.

La bactérie E.Coli peut provoquer de graves troubles de la digestion chez les personnes contaminées. Des complications peuvent survenir chez les populations les plus fragiles.

Crédits photos : ffolas/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus