Dubaï : un homme empêche le sauvetage de sa fille... en 1996

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Une plage à Dubaï
Une plage à Dubaï

Aux Emirats Arabes Unis, un père de famille a empêché des secouristes de sauver sa fille de la noyade. Il ne voulait pas qu'elle soit déshonorée si des inconnus la touchait. Oui. Sauf que l'information remonte à 1996.

Mise à jour du 12 août - La nouvelle de ce fait divers qui s'est passé à Dubaï a été relayée par de nombreux medias dans le monde au cours de la journée du 11 août. C'est le site Emirates 24/7 qui a relayé cette information en premier. Mais un détail a mis la puce à l'oreille du quotidien anglais The Guardian : l'article est une interview du sauveteur qui a raconté un élément marquant de sa carrière sans préciser de date. Selon le journal britannique, le dramatique incident se serait déroulé en 1996 et non pas, il y a quelques jours.

La nouvelle avait cependant été reprise par de très nombreux médias dont l'AFP, FranceTV Info ou encore 24matins.fr.

Noyade à Dubaï : des faits remontant à 1996

Le 11 août - A Dubaï, des sauveteurs ont assisté impuissants à une scène dramatique. Alors que sa fille de 20 ans était en train de se noyer, un père de famille est intervenu pour empêcher les sauveteurs d'intervenir. Il estime en effet que laisser des inconnus la toucher aurait été un déshonneur.

Le lieutenant-colonel Ahmed Burqibah, directeur adjoint de la section recherche et sauvetage de la police de Dubaï, a expliqué qu'un simple pique-nique en famille était à l'origine du drame. Après avoir mangé, les enfants sont allés se rafraîchir dans l'eau. Mais la jeune fille, âgée de 20 ans, a commencé à se débattre dans l'eau et a appelé au secours, alors qu'elle était à quelques mètres du rivage.  Deux secouristes, des hommes, "se sont précipités pour aider la jeune fille", explique le lieutenant-colonel.

Dubaï : des sauveteurs impuissants face aux menaces du père

Mais "il y avait un obstacle qui les empêchait d'atteindre la jeune fille pour l'aider (...) Cet obstacle était la conviction de cet homme qui a considéré que si ces hommes touchaient sa fille, il s'en trouverait déshonoré. Cela lui a coûté la vie", raconte Ahmed Burqibah. "De corpulence massive et de grande taille", le père de famille serait en effet intervenu et s'en serait pris avec violence aux secouristes. "Je préfère voir ma fille morte que touchée par des mains étrangères", aurait-il déclaré.

"C'est un incident que je ne peux oublier, je suis choqué",  a confié Ahmed Burqibah.

Selon les médias locaux, cet homme «d'origine asiatique» a été arrêté par les forces de l'ordre. Il sera jugé par les autorités des Emirats Arabes Unis.

Crédits photos : Patryk Kosmider / Shutterstock.com

Partager cet article