Drôme : un jeune homme succombe à deux blessures par balle

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Samedi soir dans la Drôme, un homme de 25 ans a été retrouvé blessé devant chez son frère avant de perdre la vie le lendemain à l'hôpital. Il avait été touché à deux reprises par des tirs à la tête.

Les faits se sont produits samedi soir aux alentours de 22h00 dans la commune de Romans-sur-Isère (Drôme), et plus précisément dans le quartier de la gare. Un homme de 25 ans y aura été découvert gravement blessé avant de succomber quelques heures plus tard à deux tirs reçus à la tête.

Nos confrères de France Bleu rapportent que le jeune homme avait été retrouvé blessé devant chez son frère, après avoir été la cible de tirs multiples. Deux d'entre eux l'avaient touché au niveau de la tête, et apparemment à la nuque. Pris en charge par les pompiers, qui l'auront transporté en urgence à l'hôpital de Valence, ce Romanais d'origine a succombé à ses blessures dimanche après-midi.

Mort par balles dans la Drôme : une course poursuite avant les tirs ?

L'enquête visant à faire toute la lumière sur cette affaire a été confiée à l'antenne valentinoise de la Police Judiciaire (PJ) de Lyon. Les premiers éléments récoltés et communiqués attestent d'une course poursuite préalable aux coups de feu. Et si l'on nous indique de même qu'une voiture, avec à son bord quatre hommes, aurait pris en chasse un scooter, il est encore trop tôt pour que l'on puisse affirmer ou non que le deux-roues était celui de la victime.

Une victime connue des forces de l'ordre

Pour l'heure, les enquêteurs semblent davantage soutenir l'hypothèse du règlement de comptes plus que toute autre. Il apparaît par ailleurs que la victime était particulièrement connue des service de police, pour des faits supposément contraires à la loi. Une autopsie de son corps a été ordonnée afin de connaître précisément les causes du décès, une opération attendue pour être prochainement effectuée à Grenoble.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article