Drôme : un car de ressortissants tchèques ciblé par des tirs

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

Samedi soir dans la Drôme, un car de ressortissants tchèques qui évoluait sur l'A7 a été pris pour cible par des tirs. Deux vitres ont été brisées et six passagers hospitalisés après avoir été blessés par les éclats de verre.

À l'heure actuelle, on ignore la ou les raison(s) ayant conduit cet individu à tirer sur ce car. Il apparaît dans tous les cas que samedi soir, aux alentours de 22h30, un car de ressortissants tchèques a été attaqué alors qu'il évoluait sur l'autoroute A7, au niveau de la commune de Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Nos confrères de France Bleu, qui rapportent l'information, précisent que deux tirs ont été émis, conduisant deux vitres à se briser et six passagers d'avoir été blessés plus ou moins sévèrement par les éclats de verre projetés. Une enquête a d'ores et été ouverte pour établir les circonstances précises des faits, une tâche confiée à la section de recherche des gendarmes de Crest.

Six passagers blessés dans l'attaque d'un car dans la Drôme

Les premiers éléments communiqués des investigations semblent attester d'un premier tir ayant touché le haut du pare-brise, la lunette arrière ayant cédé suite au second tir. Et si aucune balle n'aura directement blessé les passagers du car, 70 ressortissants tchèques incluant des touristes et un groupe de collègues, six d'entre eux ont été touchés par des éclats de verre.

La plupart des blessés ne l'ont été que légèrement, une femme de 54 ans ayant pour sa part été plus sérieusement impactée à l'œil. Ces six personnes ont été hospitalisées et l'ensemble des passagers récupérés par deux cars dans la nuit et dimanche matin.

Un tireur posté sur un talus ?

L'identité du tireur demeure inconnue aux dernières nouvelles. On sait néanmoins qu'il ou elle a usé d'un fusil de chasse lorsque le car se trouvait devant lui puis quand le poids lourd l'a dépassé(e). Et si, dans un premier temps, les gendarmes pensaient à des tirs émis depuis un pont, il semblerait plutôt que cette personne se soit trouvée sur un talus en dehors de l'autoroute. Les études balistiques accréditant cette piste révèlent ainsi que les coups de feu ont été tirés sur la même hauteur que le car.

Crédits photos : © Clicsouris / Flickr

Partager cet article