Droit à l'image : Ribéry va assigner CNN en justice

Par , publié le
People Franck Ribéry est forfait pour le Mondial de football au Brésil
Franck Ribéry est forfait pour le Mondial de football au Brésil

Franck Ribéry a signifié son intention d'assigner CNN en justice, et ce pour avoir utilisé une photo de lui dans l'illustration du décès d'une femme dans un caisson de cryothérapie.

À l'époque, on ignorait quelle allait être la réponse du milieu munichois à cette affaire, dans l'optique où Franck Ribéry allait décider de réagir suite à l'utilisation de son image par CNN dans l'illustration d'un fait divers morbide. Le joueur vient finalement de faire savoir qu'il comptait assigner la chaîne américaine en justice "sous huitaine" pour cet usage d'apparence incongrue.

Dixit Me Carlos Alberto Brusa cité par 20 Minutes, "nous n'avons pas eu de réponse de CNN, donc nous allons poursuivre la défense des intérêts de Franck Ribéry à travers une action judiciaire. En ajoutant qu'il est actuellement question de "réfléchir devant quelle juridiction nous assignerons CNN".

CNN et l'affaire de la femme morte congelée : Ribéry compte lancer une action judiciaire

Retour en arrière. Il y a quelques semaines de cela, le 28 octobre, CNN publiait un article relatant la mort d'une femme décédée dans un caisson de cryothérapie. Si le texte ne mentionnera en rien Franck Ribéry, il était toutefois accompagné d'une photographie du footballeur en séance de cryothérapie. Sans compter que sur le réseau social Twitter, le message pointant vers cette publication était uniquement illustré par cette image.

Plus d'un million et demi de dommages et intérêts

Par la suite, le 5 novembre dernier, l'avocat de Franck Ribéry avait fait parvenir à CNN un courrier dans le cadre d'une "tentative de solution préalable au contentieux". Et le document d'avoir indiqué que sans retour plus ou moins rapide de la chaîne, le joueur prévoyait de saisir la justice française "afin de voir réparer les dommages subis dont le montant ne saurait être inférieur à la somme d'un million cinq cent mille dollars US". Me Brusa avait ainsi conclu la missive :  "A défaut de retour sous quinzaine, je retrouverai ma liberté d'action judiciaire tant sur un plan civil que pénal". Ajoutons pour finir qu'un peu plus tôt dans le mois, Franck Ribéry a annoncé le retour prochain de son ancien "lui".

Crédits photos : Vlad1988 / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus