Doubs : le corps d'un bébé retrouvé dans une rivière

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.
Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.

Mercredi matin dans le Doubs, un couple de riverains a découvert le corps d'un bébé dans une rivière. Des recherches sont en cours pour tenter de retrouver sa mère.

La macabre découverte a eu lieu mercredi matin dans la commune de Roset-Fluans, dans le Doubs. Il était 10h45 quand un couple de riverains a remarqué une forme blanche flottant à la surface d'une rivière. En l'observant mieux, ils se sont aperçus qu'il s'agissait du corps sans vie d'un bébé.

Nos confrères de l'Est Républicain rapportent que le nourrisson avait encore son cordon ombilical, laissant ainsi fortement à penser que sa naissance remontait à quelques heures voire jours. Il est ajouté qu'aucun vêtement ni linge ne l'habillait.

Bébé retrouvé mort dans le Doubs : il avait son cordon

Les autorités ont ensuite été alertées et de conséquents moyens d'avoir été déployés par la gendarmerie pour permettre de débuter les investigations. Il n'a par exemple plus été possible d'accéder à la scène, et des militaires ainsi que des techniciens en investigations criminelles ont inspecté les lieux dans l'optique d'y récolter de quelconques indices.

Ils étaient épaulés dans les airs et dans la mer par, respectivement, un hélicoptère de la gendarmerie et les plongeurs des sapeurs-pompiers. Des recherches qui se sont poursuivies, nous dit-on, jusqu'à la tombée de la nuit.

La mère de l'enfant pas encore identifiée

Malgré tout, mercredi soir, rien ne semblait permettre d'identifier la mère de l'enfant. La Section régionale des recherches de la gendarmerie, mise sur l'enquête, s'est pourtant rapprochée des hôpitaux et des cliniques environnants dans ce but.

Une autopsie du corps devrait avoir lieu en ce jeudi pour à la fois établir les causes exactes de la mort du bébé, et aussi dater le plus précisément possible sa naissance. Aucune piste ne semble écartée dans cette affaire et l'on ignore si le bébé est mort après avoir été mis à l'eau, ou s'il l'était déjà à ce moment-là et si oui, dans quelles circonstances son décès est intervenu.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus