Doubs : le bus scolaire s’enflamme suite à une collision avec une voiture

Par , publié le
France L'ambulance des pompiers (photo d'intervention)
L'ambulance des pompiers (photo d'intervention)

Un bus scolaire rempli d’enfant a été percuté par une voiture près de l’Isle-sur-le-Doubs, peu avant 8 heures ce matin à la sortie de l’autoroute sur la commune d’Anteuil. Un mort et un blessé grave.

Un gros accident de la circulation impliquant une voiture et un bus scolaire transportant des enfants a eu lieu peu avant 8 heures ce mardi 8 décembre dans le Doubs. Le bus s’est enflammé alors que 33 collégiens quittaient son bord. Une victime est à déplorer pour le moment.

Le bus prend feu après la collision

C’est le journal l’Est Républicain qui a dévoilé l’information. À 7 h 40 aux près de l'Isle-sur-le-Doubs à la sortie de l'autoroute sur la commune d'Anteuil. Le bus scolaire circulait avec 33 enfants à son bord lorsqu’une voiture qui venait en sens inverse est partie en tête à queue.

Le véhicule vient alors percuter le bus scolaire avec une violence telle qu’il s’est encastré sous le bus. Le chauffeur du car scolaire a alors le bon réflexe et ouvre immédiatement les portes du bus afin que les enfants puissent évacuer les lieux alors que le véhicule commence à s’enflammer. De nombreux véhicules de secours sont alors appelés sur les lieux.

1 mort et 1 blessé grave

Si les 33 collégiens sont sortis du bus sans aucune blessure physique, les secours ont indiqué à l’Est Républicain qu’ils sont pour la plupart très choqués. La mairie de la commune d’Anteuil proche du lieu de l’accident a ouvert la salle des fêtes pour accueillir les enfants et une cellule de soutien psychologique a été mise en place.

Du côté des deux passagers de la voiture, une personne est décédée dans l’accident. La deuxième a été transportée d’urgence au CHU de Besançon et son pronostic vital est engagé. Une enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame rendant la circulation difficile sur les lieux.

Crédits photos : © AFP/Archives Thierry Zoccolan

Partager cet article

Pour en savoir plus