Dopage : les athlètes allemands accusent l'IAAF en vidéo

Par , publié le
Sport Julia Fischer, athlète allemande (lancer du marteau).
Julia Fischer, athlète allemande (lancer du marteau).

Les révélations récentes sur le dopage dans l'athlétisme ont fait réagir des sportifs allemands. Dans une vidéo, ils accusent l'IAAF, instance internationale.

Au début du mois d'août, c'est un véritable coup de tonnerre qui retentissait dans le ciel de l'athlétisme mondial. La chaîne de télévision allemande ARD, suite à une enquête réalisée avec le quotidien anglais Sunday Times, affirmaient alors détenir le résultat d'analyses de sang de plusieurs milliers de sportifs, dont près d'un millier s'avéraient positifs.

Dimanche, sur la chaîne Youtube du champion olympique du lancer du disque allemand Robert Harting, est apparue une vidéo qui accuse directement l'instance internationale de l'athlétisme, l'IAAF.

"Vous avez brisé mes rêves d'enfance"

"Après les révélations des derniers jours, on s'est dit qu'il était temps de faire quelque chose (...). L'idée vient de Julia, mais j'ai aidé à la réalisation", indique le géant Robert Harting, géant et champion olympique et mondial de sa discipline que l'on voit à l'entame de la vidéo. La "Julia" évoquée, on la voit dans la vidéo, tenant un panneau sur lequel on peut lire, en anglais, "Vous avez brisé mes rêves d'enfance". On peut aussi voir Kathrin Klaas (marteau), André Höhne (marche) ou Robin Embranchera (800 mètres).

"Je suis victime de tricheurs", "L'argent passe avant les athlètes", "Je veux courir contre des athlètes propres, pas contre des monstres"... voici ce qu'on peut lire ou entendre de la part de ces athlètes. Au terme de la vidéo, il est demandé plus de transparence dans l'athlétisme, et de diffuser cette supplique avec le mot-clé #hitIAAF. Robert Harting a précisé qu'il remettrait peut-être en cause sa participation aux Mondiaux d'athlétisme qui débutent le 20 août prochain à Pékin. Il en fera état mardi lors d'une conférence de presse qui visera également à donner des précisions sur ladite vidéo.

Athéltisme : les révélations du documentaire de l'ARD

Le documentaire que la chaîne publique d'outre-Rhin a diffusé il y a quelques jours était basé sur les travaux de deux spécialistes australiens. Ils affirmaient détenir une base de données de quelque 12.000 analyses sanguines issues de 5.000 sportifs. Ce weekend, l'IAAF a parlé d'allégations "inexactes" et a pointé la naïveté des chercheurs.

Crédits photos : Capture d'écran Youtube

Partager cet article