Donald Trump favorable au "profilage" des musulmans

Par , publié le
International Le candidat républicain Donald Trump.
Le candidat républicain Donald Trump.

Le candidat républicain a jugé que son pays devrait réfléchir à des opérations de profilage pour lutter contre les attaques d’inspiration djihadiste.

C'est à la chaîne CBS que Donald Trump a affirmé, à propos des mulsumans : "Je pense que le profilage est une option à laquelle il va nous falloir commencer à réfléchir en tant que pays".

Et ce, même si le milliardaire confie : "Vous savez, je déteste le concept du profilage. Mais nous devons commencer à utiliser le bon sens et à nous servir de notre cerveau".

Trump et le profilage : "Ce n'est pas la pire des choses à faire"

Et le candidat d'évoquer de telles mesures prises dans certains pays, "comme Israël et d'autres, et cela marche en ce qui les concerne". Notre pays, qu'il ne se lasse jamais d'égratigner en toute occasion, trouve même grâce à ses yeux quand on lui demande s'il "faut contrôler avec respect les mosquées" : "Eh bien, ils le font en France. D'ailleurs, dans certains cas, ils ferment des mosquées. Les gens ne veulent pas en parler, les gens n'en parlent pas, mais dans les faits ils ferment des mosquées".

Nuance d'importance, les décisions à l'origine de la fermeture de quelques mosquées radicalisées qui ont suivi les attentats parisiens de novembre ont bien été rendues publiques par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Crédits photos : Christopher Halloran / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus