Donald Trump dévoile son bilan médical

Par , publié le
Politique Le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump en campagne à Austin, au Texas, le 23 août 2016
Le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump en campagne à Austin, au Texas, le 23 août 2016

L’équipe de campagne de Donald Trump vient de dévoiler le bilan de santé du candidat à la Maison-Blanche.

Après le malaise d’Hillary Clinton, Donald Trump l’avait promis, il allait livrer son bilan de santé pour rassurer ses électeurs. Chose promise chose due, car l’équipe de campagne du candidat républicain vient de transmettre son dernier bulletin médical et il serait excellent !

Donald Trump en pleine forme

Réalisé par un certain docteur Bornstein le 9 septembre dernier (soit deux jours avant le malaise de sa concurrente) et dévoilé par le New York Times, le bulletin dresse d’abord le tableau des mensurations de Donald Trump. On apprend que ce dernier mesure 1m92 pour un poids de 107 kilos. On apprend également que le candidat ne boit pas et ne fume pas.

Le document rentre ensuite un peu plus dans les détails puisqu’il indique que la dernière coloscopie du candidat date de juillet 2013 et n’a montré aucune anomalie. Tout comme un électrocardiogramme de 2014 et une radio des poumons le 14 avril 2016. Le document détaille également le taux de triglycérides (61), sa tension artérielle (11,6/7) et son taux de cholestérol (169). La conclusion est sans appel « M. Trump est en excellente santé ».

À quand le débat des idées ?

Cette annonce sonne comme une contre-attaque après celle du médecin d’Hillary Clinton qui l’avait déclarée hier soir « en bonne santé et apte à devenir présidente » malgré son malaise. La candidate qui rappelons-le, souffrirait d'une pneumonie.

On le voit, la santé des candidats est devenue en quelques jours l’un des enjeux majeurs de la campagne électorale américaine. Reste à savoir si les Américains se contenteront de ce genre de débat où s’ils n’attendent pas que leur futur(s) président(e) prenne un peu de hauteur et rentre enfin dans le débat des idées.

Crédits photos : © AFP/Archives SUZANNE CORDEIRO

Partager cet article

Pour en savoir plus