Donald Trump fait de nouveau scandale avec une chanson et des fillettes

Par , publié le
International Le trio de fillettes chantant l'hymne à la gloire de Donald Trump. Capture d'écran de la vidéo.
Le trio de fillettes chantant l'hymne à la gloire de Donald Trump. Capture d'écran de la vidéo.

Le candidat à la primaire républicaine, Donald Trump, accumule les déclarations chocs, les coups bas et les scandales pour focaliser les médias. Le dernier en date est une chanson aux paroles d'un autre temps entonnée par des fillettes.

Le dernier meeting de Donald Trump qui a eu lieu à Pensacola en Floride a été lancé d'une façon particulièrement curieuse. Trois fillettes vêtues comme des pom-pom girls aux couleurs du drapeau américain ont entonné une ode à la gloire du candidat à la primaire républicaine pour les élections présidentielles américaine. Les trois jeunes filles se sont trémoussées sur une musique électronique tout en chantant des paroles totalement surréalistes à la liberté et à la gloire du trublion milliardaire.

Des paroles totalement surréalistes

Le trio surnommé "USA Freedom Kids" s'est produit mercredi dernier avant l'arrivée de Donald Trump sur scène. Ce n'est pas tant l'utilisation de fillettes qui a choqué un grand nombre d'observateurs ni la chorégraphie particulièrement navrante ou encore le déguisement grotesque mais bien le contenu de la chanson.

Parmi les paroles, on relève notamment : "Lâcheté, Etes-vous sérieux ? Des excuses pour la liberté, je ne peux pas le supporter. Lorsque la liberté sonne à ta porte, répond à l'appel ! Tiens-toi droit, la liberté sur nos épaules, USA ! Ennemis de la liberté, affrontez la musique. Allez les garçons, mettez-les à terre. Le Président Donald Trump sait comment refaire de l'Amérique un grand pays".

Une chanson qui a laissé une partie du public perplexe

Une partie du public, pourtant entièrement acquis à la cause du candidat est resté médusé en écoutant les paroles de cet hymne ultra-patriotique grotesque. La vidéo est devenue rapidement virale et les commentaires n'ont pas tardé à pleuvoir. Certains n'hésitant pas à comparer le trio aux jeunesses hitlériennes, d'autres se demandant s'il ne fallait pas désormais l'appeler ironiquement "cher leader" en référence à la Corée du Nord.

Pour la petite histoire, cet hymne a été écrit par Jeff Popick, un admirateur du candidat et père de la petite fille de 8 ans qui a mené la chorégraphie lors du show. Il avait initialement écrit ce texte en l'honneur du général Patton avant de l'adapter pour son candidat favori.

Partager cet article

Pour en savoir plus