Donald Trump : la cuisine de son club de luxe de Mar-a-Lago épinglée par les services d'hygiène

Par , publié le
International
Photo d'illustration. La cuisine d'un restaurant.

Après l'inspection des services d'hygiène en janvier dernier, il apparaît que la cuisine du club de luxe de Mar-a-Lago appartenant à Donald Trump enfreint pas moins de 13 règles.

Le jeudi 26 janvier dernier, les services d'hygiène avaient procédé à l'inspection de la cuisine du club de luxe de Donald Trump situé à Mar-a-Lago, à Palm Beach (Floride, États-Unis). Quelques jours plus tard, le président américain y recevait le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Et alors que son homologue chinois Xi Jinping y aura été invité un peu plus tôt ce mois-ci, ce n'est finalement qu'il y a quelques jours qu'ont été révélées pas moins de 13 infractions. Parmi elles, le fait de conserver du poisson cru potentiellement dangereux pour la santé et celle de stocker de la nourriture dans des réfrigérateurs défectueux.

Trump avait amené Abe et Jinping à Mar-a-Lago

Ces infractions font partie des trois violations considérées comme étant "de la plus haute importance", c'est-à-dire qu'elles ont pu conduire à ce que la nourriture servie renferme des bactéries à même de provoquer des maladies. Par exemple, si le poisson était destiné à être servi cru ou quasiment pas cuit, il n'a pas fait l'objet, au préalable, d'une destruction totale des parasites.

Les inspecteurs ont également découvert que deux des réfrigérateurs du club conservaient les viandes crues à des températures (bien) supérieures à celles recommandées. Parmi les autres infractions jugées moins importantes, on relèvera que l'eau avec laquelle les employés se lavent les mains est trop froide pour désinfecter ces dernières.

200.000 dollars de frais d'entrée

Des constats qui peuvent apparaître surprenant étant donné que, comme le rapporte le Miami Herald, "il n'était pas rare de voir [Donald Trump] vérifier la cuisine et donner ses instructions au personnel du club". À titre de comparaison, l'établissement avait déjà été épinglé par 11 infractions l'an passé contre "seulement" deux en 2015. Une explosion des violations rendant les frais d'entrée du club, de tout de même 200.000 euros, comme une addition possiblement encore plus difficile à avaler.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus