Donald Trump : un cadeau fiscal pour relocaliser les usines d'Apple aux États-Unis ?

Par , publié le
Économie
Donald Trump en campagne, le 22 octobre 2016 à Gettysburg, aux Etats-Unis

Tim Cook et Donald Trump auraient eu un entretien téléphonique à propos des promesses du nouveau président des États-Unis de relocaliser la production des iPhone sur le sol américain.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Donald Trump a fait énormément de promesses lors de sa campagne électorale. Maintenant qu’il est président des États-Unis (sauf si Hilary Clinton gagne son pari), il va falloir assumer.

Parmi ces propositions, Donald Trump voulait relocaliser la production d’Apple sur le sol américain. Aujourd’hui, le président républicain a détaillé sa stratégie et l’aurait même exposée par téléphone à Tim Cook, le PDG de la marque à la pomme.

Des incitations fiscales pour un retour d’Apple

Bien entendu, en l’état actuel des choses, Apple n’a pas grand intérêt à réinstaller ses usines sur le territoire américain, notamment à cause du coût de la main-d’œuvre. Mais selon un entretien accordé au New York Times, Donald Trump indique avoir pu détailler son plan au PDG de Cupertino.

Après lui avoir vendu le bénéfice d’image engendré par une relocalisation de la production, le président américain a promis de grosses réductions d’impôts pour les sociétés qui accepteraient de faire revenir leurs usines. Selon Donald Trump, Tim Cook aurait compris la vision du chef de l’état sans pour autant préciser s’il était prêt à rapatrier ses outils de production.

Tim Cook aurait sondé ses sous-traitants

Selon les informations du Nikkei Asian Review, certains dirigeants d’Apple auraient soumis cette idée aux sous-traitants asiatiques Foxconn et Pegatron, mais bien avant l’élection de Donald Trump.

Selon le magazine économique, une telle décision pourrait faire doubler les coûts de production des smartphones à la pomme croquée. Apple devrait donc s’asseoir sur une grosse partie de ses marges ou augmenter ses tarifs ce qui semble compromis dans les deux cas. Apple pourrait trouver un juste milieu en faisant assembler une partie de sa production d’iPhone aux États-Unis.

Crédits photos : © AFP/Archives Mandel Ngan

Partager cet article

Pour en savoir plus