Domino’s Pizza va tester la livraison par drone

Par , publié le
Tech Photo d'illustration. Une enseigne Domino's Pizza.
Photo d'illustration. Une enseigne Domino's Pizza.

Sept pays, dont la France, figurent dans le projet d'expérimentation de la livraison de pizza par drone.

Nouvelle-Zélande, Australie, Belgique, Pays-Bas, Japon, Allemagne et la France sont les pays dans lesquels le géant Domino's Pizza va expérimenter la livraison de ses commandes par drone.

Dans le cas de notre pays, la loi étant pour le moment ce qu'elle est, seules les zones rurales seront concernées.

Une première série de tests proches des restaurants

Ce projet, annoncé en 2013, va donc voir le jour. La Nouvelle-Zélande, auprès des autorités duquel le géant de la pizza à emporter à reçu l'autorisation, sera le premier pays à tenter l'expérience. Domino's Pizza s'est acoquinée pour l'occasion avec une société locale spécialisée, baptisée Flirtey.

Dans un premier temps, ces tests seront effectués dans un diamètre de 1,5 km autour des restaurants qui seront équipés de la toute nouvelle technologie. Et c'est à 30 km/h, ainsi qu'à une altitude de 60 mètres, que les appareils livreront les commandes. En cas de succès de l'expérimentation, la zone sera portée à 10 kilomètres.

En France, un cadre législatif strict (pour le moment)

Comme nous l'avons précisé d'emblée dans cet article, la France impose un cadre législatif qui prohibe un tel survol "au-dessus de l'espace public en agglomération". En conséquence, seules les zones rurales seront concernées pour les tests. Le Figaro.fr rappelle qu'en toute logique, "les mêmes restrictions s'appliquent à Amazon et Google, et leurs projets respectifs de livraison par drone 'Prime Air' et 'Projet Wing'".

Il n'est pas impossible que, le nombre de ces projets impliquant des drones allant en augmentant, ce cadre législatif français finisse par évoluer de lui-même quand la technologie aura donné tous les gages de sécurité.

Crédits photos : © Purplellamas01 / Wikimedias Commons

Partager cet article