Tchernobyl : Dernière ligne droite dans l'installation du dôme de protection géant

Par , publié le
Actualité Le Dôme de protection du réacteur n°4 de Tchernobyl
Le Dôme de protection du réacteur n°4 de Tchernobyl

La dernière étape de la mise en place du dôme géant qui viendra recouvrir le réacteur n°4, qui a explosé le 26 avril 1986, vient de débuter. Ce dernier devrait permettre de décontaminer les lieux.

C’est la dernière étape d’un chantier titanesque qui vient de débuter à Tchernobyl. Le dôme géant, qui devra recouvrir le sarcophage de béton construit à la hâte autour du réacteur accidenté de la centrale de Tchernobyl en 1986, a commencé lundi à être mis en place selon la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), qui gère un fonds pour la sécurisation du site.

La plus importante structure mobile construite par l’homme

Les chiffres ont de quoi donner le tournis. La structure, totalement étanche et en acier, mesure 62 mètres de long pour 108 mètres de haut et a une portée de 257 mètres. Elle pèsera 36 000 tonnes au total une fois équipée. Ces dimensions en font la plus grande construction terrestre mobile jamais construite. Pour la Berd, il s’agit de l’un « des projets les plus ambitieux de l’histoire de l’ingénierie qui passe une étape cruciale ».

Déjà assemblée à proximité du réacteur, la structure doit désormais être poussée progressivement jusqu’à recouvrir entièrement le réacteur n°4 de la centrale. L’opération devrait être finalisée fin novembre. Une fois en place, le dôme aura une durée de vie d’au moins 100 ans.

Un consortium européen

Une fois installée, la structure devrait permettre de mener les opérations de décontamination à l’intérieur du réacteur accidenté en toute sécurité.

La construction de la structure a été menée par un consortium européen de BTP regroupant notamment les entreprises françaises Vinci et Bouygues, ainsi que l’allemand Hochtief et le Germano-Britannique Nukem.

Crédits photos : Novarka.com

Partager cet article