DIRECT - Attentats Bruxelles : revendication de l'Etat islamique

Par , publié le | modifié le
Actualité Les forces de sécurité encerclent la station de métro de Maalbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016
Les forces de sécurité encerclent la station de métro de Maalbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016

Peu avant 8 heures, une double explosion a eu lieu à l'aéroport de Zaventem, à Bruxelles et une heure plus tard, au niveau de la station de métro Maalbeek, située à deux pas du Parlement européen.

Ce que l'on sait à 17h00 :

  • L'organisation Etat islamique a revendiqué les attentats de Bruxelles
  • Le bilan s'élève à une trentaine de morts dont 14 morts à l'aéroport de Zaventem et 92 blessés selon les pompiers. "Une vingtaine de morts" est à déplorer dans la station de métro Maalbeek, ainsi que 106 blessés (source mairie de Bruxelles)
  • 3 jours de deuil national ont été décrétés en Belgique

 

16h30 - L'agence Reuters indique que l'Etat islamique a revendiqué les attentats de Bruxelles, via l'agence de communication Amaq, proche de l'organisation. Cette dernière écrit : "Des combattants de l'Etat islamique ont perpétré une série d'attentats, avec des ceintures d'explosifs et des bombes, mardi, visant un aéroport et une station de métro du centre de la capitale belge Bruxelles".

16h25 - 3 jours de deuil national ont été décrétés en Belgique.

15h00 - Une minute de silence a été observée à l'Assemblée nationale, en France, en hommage aux victimes.

14h20 Concernant l'attaque du métro, le bourgmestre de la ville de Bruxelles Yvan Mayeur a donné un nouveau bilan provisoire. Il fait état d'"une vingtaine de décès probables. Probables car la situation est chaotique (...) Il y a beaucoup de blessés : 106 (17 graves, 23 blessés sérieux et 66 blessés plus légers)".

14h00 - Contrairement à ce qu'une rumeur laisse entendre, la frontière franco-belge ne fait l'objet d'aucune fermeture; ce qu'a encore confirmé Bernard Cazeneuve : "Des contrôles solides sont déjà en place et ont été renforcés depuis samedi. Cinq-mille hommes sont déployés sur les frontières. Il n'y a pas de fermeture".

13h45 - La maire de Paris Anne Hidalgo a appelé à "un rassemblement silencieux" sur le parvis de l'Hôtel de Ville à 19h, afin de "rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles". En outre, la Tour Eiffel sera parée des couleurs du drapeau belge ce soir.

13h40 - Alors qu'à l'Université libre de Bruxelles, les cours étaient toujours donnés avant 10h, elle indique peu avant 13h via Twitter : "Contraints par les dernières informations nous parvenant, nous sommes dans l’obligation d’évacuer les campus de l’ULB".

13h25 - La Direction générale de l'aviation civile a annoncé que 5 vols internationaux avaient été déroutés en direction d'aéroports français ce matin. Ils étaient en provenance de Rome, Barcelone, Tirana, Montréal, et Mulhouse. Ce dernier a fait demi-tour.

13h15 - Le président Hollande s'est entretenu avec le premier Ministre belge Charles Michel, à qui il a exprimé "toute sa solidarité".

12h55 - Tout le trafic des Thalys est bloqué. Deux trains, en route pour Bruxelles avant les explosions ont dû être détournés sur Lille.

12h50 - François Hollande s'est exprimé il y a quelques minutes. "Le terrorisme a frappé la Belgique mais c'était l'Europe qui était visée. Nous devons prendre conscience de l'ampleur de ces attaques", a-t-il déclaré. Dans son communiqué, il ajoute que la France "poursuivra de manière implacable la lutte contre le terrorisme, aussi bien sur le plan international qu'intérieur".

Ce que l'on sait à 12h35

  • Deux explosions ont frappé l'aéroport de Zaventem (Bruxelles) peu avant 8 heures mardi matin
  • Peu après 9 heures, une explosion à la station Maalbeek, dans le quartier européen de Bruxelles
  • La piste de l'attentat-suicide, du moins à l'aéroport, est confirmée par le procureur fédéral
  • Un bilan provisoire fait état de 26 morts dont 15 dans le métro, et des dizaines de blessés

12h30 - Les gares principales de Bruxelles sont fermées.

12h25 - Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education, annonce : "J'ai demandé à tous les établissements scolaires qui avaient prévu des déplacements scolaires vers Bruxelles de les annuler".

12h20 - La société des transports intercommunaux de Bruxelles publie un nouveau bilan provisoire concernant l'attaque du métro, faisant état de 15 morts et 35 blessés.
Le plan MASH (alerte des services hospitaliers) a été déclenché. La Croix-Rouge belge lance un appel aux dons de sang A- et O-.

11h56 - Allocution du procureur fédéral Frédéric Van Leeuw : Une des explosions de l'aéroport "probablement provoquée par un kamikaze (...) tout est mis en ouvre pour trouver des traces (...)". Lors de cette conférence de presse, il est aussi indiqué que les attaques n'ont pas été revendiquées.

11h45 - Le premier Ministre belge s'est exprimé : "la première urgence est le traitement des victimes (...) il y a de nombreux morts et de nombreuses personnes blessées (...) Nous tentons de stabiliser la situation (...) Dans ce moment de tragédie j'appelle chacun à faire preuve de calme et de solidarité (...) 

11h31 - Selon Manuel Valls, qui vient de s'exprimer, la menace "est sans doute encore plus élevée que celle que nous connaissions avant les attentats du 13 novembre".

11h25 - Bilan provisoire : au moins 21 morts dont une dizaine dans le métro, a indiqué un porte-parole des pompiers de la capitale belge à l'AFP.

11h20 - Bernard Cazeneuve en point presse : "J'ai décidé de déployer 1.600 policiers et gendarmes supplémentaires dans différents points du territoire".

10h50 - Le premier Ministre belge Charles Michel invite la population "à éviter tout déplacement".

10h45 - Le Premier ministre britannique David Cameron annonce la tenue d'une réunion d'urgence liée aux explosions de Bruxelles "plus tard dans la matinée" sur son compte Twitter"Je suis choqué et inquiet des évènements à Bruxelles. Nous ferons tout notre possible pour aider".

10h41 - Un policier a indiqué à l'AFP que l'attaque du métro a fait des morts et des blessés.

10h29 - Suite aux explosions mardi matin de Bruxelles, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Jean-Yves Le Drian se retrouvent à 10h00 à l'Elysée pour une réunion de crise avec le président Hollande.

10h19 - Un numéro de crise a été mis en place par les autorités belges, il s'agit du 1771.

10h16 - L'AFP évoque un nouveau bilan émanant de la police fédérale belge : "Au moins 13 personnes sont décédées et 35 blessées dans les explosions à l'aéroport international de Bruxelles, selon les médias belges. Les bus, trams, métros ne circulent plus à Bruxelles."

10h15 - Aéroports, gares et transports en commun à Paris : la sécurité est renforcée.

10h13 - La station de métro concernée est celle de Maelbeek, située dans le quartier européen de Bruxelles.

9h59 - La police fédérale a annoncé un premier bilan d'au moins un mort et des blessés.

9h46 - Le gouvernement fédéral belge communique sur "2 explosions dans le hall des départs. Des victimes sont à déplorer", sans précision. Le niveau de sécurité est élevé au niveau 4, un niveau jamais atteint en Belgique.

9h44 - L'ensemble du réseau de métro a été fermé.

9h27 - Les médias belges, et un journaliste de l'AFP,  parlent d'au moins une explosion dans le métro de la capitale belge, une station située dans le quartier européen.

9h22 - Des tirs ont été également confirmés.

9h20 - Nos confrères du Soir affirment qu'un point presse se tiendra à 10h à l'aéroport de Liège.

9h16 - Aéroport de Zaventem, Bruxelles peu avant 8 heures. Une double explosion a été entendue dans les lieux, confirmée par le compte Twitter de l'aéroport. Le plan catastrophe a été déclenché, comme l'a indiqué le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte.

Crédits photos : © AFP EMMANUEL DUNAND

Partager cet article