Californie : deux voitures autonomes proches du crash

Par , publié le | modifié le
Insolite Voiture autonome de Google
Voiture autonome de Google

En début de semaine, deux voitures autonomes Google et Delphi ont failli entrer en collision. Au final, aucun des véhicules n'a subi de dommages.

Il y a quelques jours, on apprenait que Google venait de lancer, sur les routes de Californie, plusieurs prototypes de voiture autonome. Des véhicules permettant de se rendre à un point A à un point B sans avoir, pour son occupant, à entrer en contact avec un volant, un levier ou encore des pédales.

Et c'est dans la municipalité de Palo Alto que l'un de ces engins, une Lexus RX400h, a failli connaître un douloureux choc avec une autre voiture autonome. Cette dernière était occupée par John Absmeier, directeur du programme voitures autonomes chez Delph. Jeudi, celui-ci a rapporté à Reuters cette histoire n'ayant causé aucun dommage, si ce n'est une belle frayeur.

Voiture autonome de Google : l'Audi de Delphi évite la collission

On apprend ainsi que la voiture autonome de Delphi, une Audi Q5, se préparait à changer de file lorsque la Lexus RX400h de Google est venue forcer le passage. De ce fait, l'Audi a interrompu sa manœuvre, empêchant par conséquent une collision entre le prototype de Google et son équivalent de chez Delphi. Google n'a pas tenu à commenter cet incident.

Des collisions mineures par le passé

Par le passé, Google et Dephi avaient rapporté plusieurs collisions mineures ayant impliqué leurs voitures autonomes, conduites alors par des être humains. Dans la plupart des cas, les véhicules s'arrêtaient à une intersection avant de se faire emboutir par un autre véhicule. Et Google et Delphi, appuyés par le département californien des véhicules autorités, d'assurer que dans chacune de ces situations, leurs voitures n'avaient jamais été en faute.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus