Deux roues : la circulation entre les files enfin autorisée !

Par , publié le
France La circulation entre les files bientôt autorisée pour les deux roues.
La circulation entre les files bientôt autorisée pour les deux roues.

Ils le réclamaient depuis longtemps, les conducteurs de deux roues pourront désormais circuler entre les files, mais à certaines conditions.

Selon le décret publié aujourd'hui au Journal Officiel, les conducteurs de deux roues seront autorisés à circuler entre les files à partir du 1er février. Cette pratique sera autorisée à titre expérimental dans seulement 1 région et 3 départements français.

Le circulation entre les files autorisée pour les deux roues

Une expérimentation va être menée dans toute la région Île-de-France ainsi que dans les départements du Rhône, des Bouches-du-Rhône et de la Gironde à compter du 1er février. Les deux roues de ces départements seront donc autorisés à rouler entre les files à partir de cette date et des rapports annuels d'évaluation seront émis afin de savoir si cette pratique pourra être définitivement autorisée sur tout le territoire.

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, précise qu'une "communication très forte à destination des motards et des automobilistes" sera mise en place afin de leur "enseigner cette pratique, jusqu'à présent interdite".

Quelques conditions à respecter

Cette pratique sera bien évidemment encadrée, les motards devront respecter certaines conditions. Cette circulation ne sera autorisée que "lorsque la circulation s'est, en raison de sa densité, établie en file ininterrompue sur toutes les voies, jusqu'à une vitesse maximale de 50 km/h" et ne pourra être exécutée que sur "les autoroutes et les routes, dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotée d'au moins deux voies chacune". Les motards du périphérique parisien pourront donc désormais librement circuler entre les files sans craindre les contraventions.

Cette pratique sera donc autorisée dans ces départements à titre expérimental pour une durée de "quatre ans prolongeable dans la limite d'un an", précise le décret. Si l'expérimentation se passe bien, elle pourrait donc s'étendre dans quelques années au reste du territoire.

Partager cet article

Pour en savoir plus