Deux morts dans le crash d’un ULM près de Tournus

Par , publié le | modifié le
France Appareil de type ULM
Appareil de type ULM

Un appareil de type ULM s'est écrasé lundi 22 juin près de Tournus, tuant les deux passagers.

Drame à l’aérodrome de Cuisery près de Tournus (Saône-et-Loire), où un ULM (Ultra léger motorisé) s’est embrasé en plein vol, tuant les deux passagers à bord. Âgés de 70 et 67 ans, les deux passagers étaient originaires de la région. Leur appareil aurait commencé à prendre feu alors qu’il était en phase d’atterrissage, rapporte le journal Le Bien Public. Des témoins ont tenté d’extraire les deux passagers mais en vain.

Le drame serait survenu vers 17h30 et selon les premiers éléments rapportés, l'enquête s’oriente plutôt vers une cause accidentelle. L’hypothèse avancée serait celle d’une « panne moteur » pendant la phase d’atterrissage.  Les agents du Bureau d’enquête et d’analyses (BEA) se rendraient sur place mardi pour déterminer les causes de l’accident.

Deuxième crash d’ULM en trois jours

Le crash de cet ULM n’est pas isolé. Samedi dernier, en Gironde, deux personnes ont également trouvé la mort dans un accident d’ULM. A son bord, deux quinquagénaires, le pilote instructeur, ainsi que son élève passager. Selon le récit rapporté par le journal Sud Ouest, les deux quinquagénaires faisaient partie d'un groupe de quatre ULM partis de Saint-Même-les-Carrières en Charente mais ont perdu leurs camarades en cours de vol. Les deux hommes auraient donc choisi de se poser dans un champ pour demander leur chemin à un viticulteur.

En redécollant, l’ULM aurait percuté une ligne électrique située à proximité. L’appareil aurait pris feu et se serait écrasé devant les yeux du viticulteur qui a assisté à l’accident. Ce dernier aurait tenté de porter secours aux deux victimes, mais en vain. L’ULM a été réduit en cendres tuant ses deux passagers à bord.

Partager cet article