Deux Héraultais et leurs familles indemnisés après une erreur judiciaire

Par , publié le
France Photo d'illustration. La Justice.
Photo d'illustration. La Justice.

Kader Azzimani et Brahim El Jabri, accusés à tort d'un meurtre qu'ils n'ont pas commis, vont être indemnisés, ainsi que leurs familles à hauteur de 1,45 million d'euros.

La Commission nationale de réparation de la détention provisoire de Paris est allée plus loin que la Cour d'appel de Nîmes. En novembre dernier, cette dernière avait décidé d'indemniser deux hommes, Kader Azzimani, 50 ans, et Brahim El Jabri, 49 ans, à hauteur de 480.000 euros.

La raison ? Ils avaient passé 11 et 13 ans en prison pour un crime qu'ils n'avaient pas commis. Mais la Commission est allée au-delà de la juridiction précédente en indemnisant également leurs familles.

Un total d'indemnisations de 1,45 million d'euros

De fait, la famille Azzimani recevra 360.000 euros, et celle de El Jabri 130.000 euros. Pour un total, en y ajoutant les sommes prévues pour les deux hommes, de 1,45 million d'euros. Pour Me Luc Abratkiewicz, avocat, "La justice reconnaît enfin le préjudice subi par les proches des deux hommes incarcérés pendant plus de dix ans".

Mais pour l'avocat, il est "difficile d'évaluer la réparation de plusieurs années de détention", en évoquant les 187 euros par jour de détention décidés dernièrement.

Un dealer tué de 112 coups de couteau en 1997

Le corps d'Abdelaziz Jhilal, 22 ans, avait été retrouvé en 1997 à Lunel (Hérault) lardé de plus de cent coups de couteau. Kader Azzimani et Brahim El Jabri étaient condamnés en 2004 à 20 ans de réclusion criminelle par la Cour d’appel de Perpignan alors qu'ils clamaient leur innocence.

C'est au début 2011 que l'affaire rebondit. En mars, un témoin revenait sur ses premières déclarations et des traces ADN pointaient vers un autre suspect. En novembre 2013, finalement, 2 autres hommes, Michel Boulma et Bouziane Helaili, étaient condamnés à 20 ans de prison pour ce meurtre par la Cour d’assises de l’Hérault.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus