Dengue : Touraine n'exclut pas le recours à un vaccin à La Réunion

Par , publié le
Santé Moustique
Moustique

La ministre de la Santé Marisol Touraine a évoqué le possible recours à un vaccin sur l'île de La Réunion si la présence du virus de la dengue s'y intensifie.

Le virus de la dengue fait rage sur l'île de La Réunion, en particulier depuis le mois de mars pour une situation qu'il convient désormais d'observer avec encore plus de vigilance. L'épidémie est crainte mais peut être prévenue par le recours à un vaccin conçu par le laboratoire Sanofi.

Des experts de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) ont déjà établi l'efficacité du traitement, et en recommandent d'ailleurs la mise en place dans tous les pays où la dengue sévit fortement. Cette demande a été exprimée par le député de la 1ère circonscription de La Réunion Philippe Naillet.

La Réunion : un vaccin contre la dengue "si la situation l'exige"

Son appel sollicitait directement la ministre de la Santé Marisol Touraine, laquelle a depuis déclaré qu'il n'est pas exclu que le virus de Sanofi soit distribué sur l'île. Citée par nos confrères d'Actu Santé .net, la ministre a ainsi indiqué que "ce vaccin n’est pas encore accessible en France mais si la situation l’exige, nous examinerons les conditions d’une mise à disposition anticipée de ce vaccin à la Réunion".

Mme Touraine aura rappelé que des efforts sont déjà réalisés pour empêcher une aggravation de la situation à La Réunion, notamment par des opérations de prévention.

Un virus davantage présent depuis fin 2015

D'après le dernier bilan en date de l’agence régionale de santé (ARS) Océan Indien, 146 cas de dengue ont été enregistrés sur l'île de La Réunion depuis la fin de l'année dernière. Un chiffre traduisant, selon l'ARS, "une intensification de la circulation du virus".

Fin 2015, le laboratoire Sanofi lançait son premier vaccin contre la dengue au Mexique, avant que l'on apprenne peu de temps après que le Brésil allait lui aussi être concerné par une campagne de vaccination. Plus récemment, ce sont les Philippines qui ont pu bénéficier d'une première prévention à l'échelle nationale.

Crédits photos : mycteria / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus