Dengue : les personnes asymptomatiques capables de transmettre le virus

Par , publié le | modifié le
Santé Photo d'illustration
Photo d'illustration

Des chercheurs de l'institut Pasteur ont découvert que des personnes infectées par la Dengue mais ne présentant pas de symptômes de la maladie demeuraient susceptibles de transmettre le virus aux moustiques.

Jusqu'à il y a peu, il semblait être établi que le virus de la dengue pouvait être transmis par l'être humain seulement dans le cas où celui-ci présentait de sérieux symptômes de la maladie. L'étude d'une équipe de l'institut Pasteur, dont les résultats ont été récemment publiés dans la revue scientifique PNAS, vient bousculer cette idée.

Il apparaît en effet désormais que les personnes infectées par la dengue mais ne présentant que peu voire pas du tout de symptômes sont tout de même en mesure de transmettre la maladie aux moustiques. Une observation amenant ainsi à logiquement imaginer un danger plus présent au niveau de ces moustiques Aedes aegypti.

Virus de la dengue : sans symptômes apparents, un malade peut le transmettre aux moustiques

Louis Lambrechts, co-responsable de l’étude s'étant exprimé auprès de nos confrères de Pourquoi Docteur ?, laisse entendre qu'il n'a pas été des plus faciles de sélectionner les sujets à solliciter pour l'expérience  : "Par définition, les personnes asymptomatiques ne savent pas qu'elles sont porteuses de la dengue. Tout le défi a donc été de les repérer pour prouver nos hypothèses." Dans un premier temps, les chercheurs ont sollicité des médecins avant de se diriger vers des proches de potentiels malade de la dengue.

Personnes asymptomatiques : environ 75% des cas de dengue annuels

Les essais ainsi menés conduiront l'équipe à détecter 181 patients asymptomatiques. Ces derniers ont ensuite été mis en contact avec des moustiques sains. Et après que ceux-ci les aient piqués, les chercheurs ont analysé les insectes afin de vérifier s'ils ont pu être, à leur tour, infectés par la dengue. Et d'avoir constaté que les moustiques étaient désormais porteurs du virus. Il est à noter pour finir que les personnes asymptomatiques représentent environ 75% des 390 millions de cas de dengues relevés chaque année dans le monde (deux cas récents ayant d'ailleurs été décelés à l'été dernier dans le Gard).

Partager cet article