Découvrez le palmarès des villes les plus polluées de France

Par , publié le
Vue de Paris lors d'un épisode de pollution aux particules, le 18 mars 2015
Vue de Paris lors d'un épisode de pollution aux particules, le 18 mars 2015

L’association Robin des Bois vient de publier son palmarès des villes les plus polluées de France en fonction des types de pollution. Le constat fait froid dans le dos.

Il y a des classements pour lesquels on cherche à tout prix à éviter les premières places. C’est notamment le cas pour l’Atlas de la France toxique qui vient d’être publié par l’association Robin des Bois.

Ce dernier recense les villes les plus polluées du territoire français dans différents domaines. Ce n’est pas une surprise, les trois plus grandes villes françaises se partagent des lauriers dont elles se seraient bien passées.

Paris, Lyon, Marseille, à chaque ville sa pollution !

Si Paris, Lyon et Marseille reviennent toujours en haut du palmarès, le top 3 diffère selon la nature de la pollution mesurée par l’association Robins des Bois. Ainsi, en matière de particules fines, c’est Marseille qui remporte la palme de la ville ayant l’air le plus pollué avec une concentration moyenne de particules fines (PM10) record à 31,8 µg/m3, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), contre 29,5 µ g/m3 à Lyon alors que Paris se classe troisième avec 27 µ g/m3. Fait inquiétant, les trois villes dépassent les recommandations de l’OMS en la matière.

Au niveau des sites sensibles et contaminés, c’est cette fois Lyon qui prend la tête avec 68 sites représentant un danger sérieux pour la population (dont 3 sites classés Seveso). La zone de la pétrochimie est bien connue dans la cité des Gones et la ville héberge également un centre d’étude des virus mortels, le laboratoire P4 Jean-Mérieux. Marseille se classe deuxième avec 52 sites dont 2 Seveso et Paris troisième ne compte aucun site Seveso.

Paris, ville la plus radioactive

Que la capitale se rassure, elle a droit elle aussi à sa médaille d’or. Paris est en effet la ville la plus radioactive avec 36 sites de stockage des déchets nucléaires contre 14 à Lyon et à Marseille.

Si vous habitez à la campagne, ne croyez pas que vous êtes épargné pour autant. L’Atlas de la France toxique rappelle qu’en province et en zone rurale, de nombreux sites classés Seveso existent et que la pollution aux pesticides est très présente.

Crédits photos : © AFP Franck Fife

Partager cet article

Pour en savoir plus