Découverte d'une nouvelle exoplanète jumelle de la Terre

Par , publié le
Sciences Illustration. Une exoplanète.
Illustration. Une exoplanète.

Des centaines et des centaines d'exoplanètes ont déjà été découvertes mais celle-ci, même si peu d'informations ont filtré, serait particulière.

Les astronomes à l'origine de la découverte d'une exoplanète jumelle de la Terre ne dévoileront l'intégralité de ses secrets qu'en octobre, mais l'on sait déjà qu'elle est assez "proche" de nous, soit 4,24 années-lumière.

Certes, cela représente encore une belle trotte (comptez 40 milliards de kilomètres), mais sachez que 14 années-lumière nous séparaient auparavant de l'exoplanète la moins éloignée.

Une étoile jumelle de la Terre autour de Proxima du Centaure

Depuis 21 ans, et la découverte de la première de ces superterres, environ 1.700 sont à dénombrer à ce jour. Tout ce que les astronomes ont consenti à dévoiler, c'est que celle-ci serait de formation rocheuse, comme la nôtre.

C'est l'ESO, l'Observatoire Austral Européen, qui devrait en octobre donner plus d'explications sur celle qui n'a pas encore de nom connu, du moins publiquement. C'est depuis le Chili, et plus précisément depuis le désert de l'Atacama, qu'un télescope aurait fait cette observation.

"Un travail très difficile" pour débusquer la planète

C'est l'hebdomadaire allemand Der Spiegel qui a révélé cette découverte. Le porte-parole de l'ESO Richard Hook a indiqué sobrement : "Nous ne ferons pas de commentaires". Mais il a néanmoins tenu à indiquer : "Trouver ce corps spatial était un travail très difficile. Nous étions aux limites de ce qui est techniquement possible de mesurer".

Le directeur de la rédaction de Ciel et Espace Alain Cirou en a toutefois dit un peu plus : "Elle orbite autour d'une étoile qui s'appelle Proxima du Centaure, cette dernière est la plus proche de notre Terre. De plus, rocheuse, cette planète serait "habitable" et "on pourrait y marcher. Sa distance d'avec son étoile est telle que l'eau dans tous ses états, liquide, solide, gazeux, pourrait exister. C'est donc quelque part une planète où il fait bon vivre, un peu comme la Terre, et c'est pour ça qu'on risque de parler de 'sœur jumelle' de la Terre".

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus