Débat de l'entre deux tours de la primaire : BFM TV en veut à TF1 et France 2

Par , publié le
Télévision Alain Juppé et François Fillon
Alain Juppé et François Fillon

Le directeur général de BFM TV Hervé Beroud est en colère face au veto contre sa chaîne qui ne pourra diffuser le débat de l'entre deux tours de la primaire, débat qui sera diffusé sur TF1 et France 2.

C'est chez nos confrères de L’Opinion qu'Hervé Beroud a exprimé sa colère face aux refus des chaînes TF1 et France 2 qui ne souhaitent pas que la chaîne info retransmette le débat de l’entre-deux tours de la primaire à droite.

BFM TV s’est portée candidate pour la retransmission du débat

Pourtant, BFMTV s'était portée candidate pour la retransmission du débat Juppé/Fillon de l’entre-deux tours de la primaire à droite jeudi soir, tout comme TF1 et France 2 mais les 2 chaînes généralistes ont refusé le partage.

Hervé Beroud reproche à TF1 et France 2 de s'organiser lors d'importants évènements afin d'avoir la voie libre "Nous ne sommes plus au temps de l’ORTF, mais au XXIème siècle ! Je demande au monde politique de s’adapter à son tour", invoque le patron de BFM.

En effet, une réunion a eu lieu avec les équipes des deux finalistes, le comité d'organisation, TF1 et France 2 : "Lundi, les équipes de François Fillon et d'Alain Juppé auraient pu dire à TF1 et France 2 "nous pensons qu'aujourd'hui le débat doit être ouvert à la première chaîne d'infos"", a tenu à précisé Hervé Beroud dans le JDD avant d'ajouter "La première chaîne a confirmé son veto. Le comité et les équipes des deux politiques se sont inclinées".

"Les politiques n'ont pas trouvé le courage de dire non aux chaînes en question"

Pour Hervé Beroud, les politiques n'ont pas trouvé le courage de dire non aux chaînes en question : "Il faut ouvrir la diffusion en adéquation avec la façon dont les Français s'informent en 2016", a conclu le patron de la chaîne d'info.

Voici le communiqué de BFM TV :
"Vous étiez plus de 7 millions de téléspectateurs à suivre le deuxième débat organisé par BFM TV et iTélé.
Et pourtant, BFM TV a été purement et simplement exclue de la participation et de la retransmission du prochain débat réservée à TF1 et France 2.
Les temps ont changé. Le monde politique doit s'adapter à l'évolution du paysage audiovisuel.
Première chaîne d'info de France, BFM TV doit avoir sa place.
Vous, téléspectateurs de la chaîne, y avez droit.
C'est une question de respect du pluralisme".

 

Crédits photos : capture écran compte Twitter @BFMParis

Partager cet article