De Caunes a eu du mal à encaisser son départ du Grand Journal

Par , publié le
Télévision
Antoine de Caunes au "Grand Journal"

Dans un entretien accordé à Télé Loisirs.fr, Antoine de Caunes est revenu sur son départ forcé du Grand Journal, en déclarant avoir eu du mal à s'en remettre.

Le Grand Journal a eu beau connaître une saison 2014-2015 relativement peu convaincante, il a bien ouvert la rentrée 2015-2016 de Canal+. La formule a néanmoins été secouée pour ce retour à l'antenne, au point d'en éjecter celui qui en avait pris la tête en 2013 suite au départ de Michel Denisot, Antoine de Caunes.

Interrogé par nos confrères de Télé Loisirs.fr sur sa récente éviction du Grand Journal, le prédécesseur de Maïtena Biraben a répondu que cela a été un moment compliqué à encaisser, en laissant entendre une décision intervenue tardivement : "Bien sûr, ça a été une période très difficile. Quand c'est arrivé, je préparais déjà ma troisième saison de l'émission. J'ai mis un bon moment à m'en remettre..."

Départ du Grand Journal : pour De Caunes, "ça a été une période très difficile"

Et quand on lui rapporte que les audiences enregistrées par Le Grand Journal nouveau sont deux fois moins importantes que celles observées de son temps, en lui demandant par la même occasion s'il n'aurait pas été préférable de le garder, Antoine de Caunes semble botter en touche : "Je vous laisse le soin de répondre (rires). Canal+ a été repris par Vincent Bolloré. Il a dicté défini [?] de nouvelles règles et souhaite que l'antenne ressemble à une idée qu'il s'en fait. C'est lui le patron. Après, on joue le jeu ou pas. Moi, j'ai accepté. Le Grand Journal, honnêtement, j'ai tourné la page. Mais ce n'est pas un programme que je regarde parce que c'est encore émotionnellement assez étrange pour moi."

L'Émission d'Antoine pour rebondir ?

L'ancien acolyte de José Garcia dans Nulle Part Ailleurs n'en a cependant pas terminé avec la chaîne cryptée, car on l'y retrouvera en effet bientôt en seconde partie de soirée avec un nouveau magazine, L'Émission d'Antoine : "Nous allons partir d'un thème dans l'air du temps et dire ce que ça nous raconte sur le monde. Comme le poil, par exemple. L'objectif, c'est de faire un état des lieux à travers des reportages que j'ai tournés et le regard de ma bande : entre autres, Monsieur Poulpe qui proposera un jeu, Alison Wheeler qui évoquera son journal intime, Fred Testot lui, jouera la bande annonce d’un film qu’on ne verra jamais, Fred Veïsse va revisiter des interviews…" La première est attendue pour être diffusée le vendredi 6 novembre dès 22h45.

Crédits photos : capture d'écran Canal+

Partager cet article

Pour en savoir plus