David Trezeguet regrette de ne pas avoir battu Michel Platini chez les Bleus

Par , publié le
Foot
David Trezeguet lors de la finale de l'Euro 2000 opposant la France à l'Italie

Auprès du Monde et à l'occasion de la sortie de son autobiographie, l'un des symboles de l'Équipe de France de Football de 2000 David Trezeguet revient sur son parcours en bleu.

On pourrait résumer David Trezeguet à un but, ce but que l'attaquant franco-argentin a marqué le 2 juillet 2000 lors de la finale de l'Euro 2000 opposant la France à l'Italie. Une réalisation qui aura permis à l'Équipe de France de signer un doublé Coupe du Monde / Coupe d'Europe, et à David Trezeguet d'entrer dans la légende grâce à cette décisive reprise de volée.

Il se dit depuis peu que le joueur est sur le point de mettre un terme à sa carrière sportive, si ce n'est déjà fait. Celle-ci lui est en tout cas apparue suffisamment conséquente pour qu'il l'aborde conséquemment dans son autobiographie "Bleu Ciel" parue en début de mois aux éditions Hugo Sport. Actuellement en exercice de promotion de l'ouvrage, David Trezeguet a accepté d'en dévoiler possiblement davantage auprès de nos confrères du Monde.

Équipe de France : le maintien de Domenech en 2008, la fin du maillot tricolore pour Trezeguet

Le joueur explique ainsi, entre autres, qu'il aurait aimé conclure son aventure sous le maillot tricolore d'une autre façon : "En 2008, je n’ai pas été d’accord avec Raymond Domenech. Il devait choisir entre moi, Nicolas Anelka et Bafétimbi Gomis. Je sortais d’une très belle année avec la Juventus. J’avais marqué beaucoup de buts. Je ne voulais pas me confronter à ce manque de respect. Je pensais que Domenech partirait après l’échec de l’Euro 2008. Mais la Fédération a décidé de continuer avec lui. Je fais alors une croix finale sur les Bleus. Au moment des événements de 2010, beaucoup de gens m’ont dit : 'C’est mieux que tu n’y sois pas, rapport à l’image.' Moi, j’aurais voulu aider. J’aurais voulu finir mon histoire avec les Bleus d’une autre manière."

Le regret de n'avoir battu Michel Platini qu'à la Juventus de Turin

Et quand on l'interroge sur d'éventuels regrets noués durant sa carrière, David Trezeguet évoque une certaine frustration, celle de n'avoir battu Michel Platini qu'à moitié : "J’aurais aimé remporter une Ligue des champions. Avec l’équipe de France, je regrette de ne pas avoir battu le record de buts inscrits par Michel Platini comme je l’ai fait avec la Juve. Mon histoire avec les Bleus s’est arrêtée en 2008. Thierry Henry, lui, a continué et est parvenu à le battre". David Trezeguet demeure le troisième meilleur buteur de l'EDF avec 34 buts inscrits, derrière Thierry Henry (51) et Michel Platini (41).

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus