Dave "payé pour l'amour" deux fois dans sa jeunesse

Par , publié le | modifié le
People Dave à "On n'est pas couché" du 13 février 2016
Dave à "On n'est pas couché" du 13 février 2016

Dans un entretien accordé au journal helvète "Le Matin", le chanteur Dave y a reconnu s'être, en quelque sorte, prostitué à deux reprises durant sa jeunesse. Et ce afin de "avoir quel effet ça ferait".

Quelques semaines avant de se produire en Suisse, le chanteur Dave a accordé un entretien au journal local Le Matin. Ses confessions ont d'abord concerné sa jeune enfance, où il a notamment révélé qu'il était, à ses yeux, "un petit con. Par exemple, au lycée, notre prof d’histoire avait fait passer en classe des cartes postales avec des rabbins et moi je leur avais dessiné des moustaches. Mon prof n’était même pas fâché, juste dépité par ma bêtise."

Et s'il aspirait à devenir pasteur, c'est bien un ecclésiastique qui lui aura ôté cette idée de la tête : "Quand je lui ai avoué que j’avais des tendances à aimer plus les garçons, il m’a déconseillé ce métier. C’était idiot, car si on vit sainement, on peut très bien être homo et pasteur. Mais à l’époque c’était mal vu. Donc je suis devenu chanteur. C’est pas mal aussi."

Dave "Je voulais être pasteur pour qu'on m'écoute"

Surtout que cette voie rejoignait quelque part celle que Dave pensait emprunter de prime abord : "Mes parents me voyaient avocat car je parle beaucoup. Moi je voulais être pasteur pour qu’on m’écoute. Il y avait déjà là une forme d’égocentrisme. Mais dans mon inconscient, j’ai toujours su que c’est en chantant que je gagnerai ma vie. A 6 ou 7 ans, j’ai dit à mes parents que c’était ce que je ferais. Quand j’y ai repensé bien plus tard, je me suis demandé à quel point tout n’était pas déjà écrit."

"Payé pour l'amour" pour "savoir quel effet ça ferait"

L'artiste néerlandais déclare un peu plus loin n'avoir jamais payé pour des prestations sexuelles. En revanche, il avoue avoir déjà été "payé pour l’amour! (Rires) Quand j’étais jeune, j’ai voulu savoir quel effet ça ferait. Mais un homme ne peut pas faire semblant… (Rires) Je l’ai fait deux fois : avec la fille du directeur d’une marque de cigarettes. Et avec un inspecteur des impôts !"

Enfin, manifestement pas dérangé pour se livrer plus encore sur certains détails de sa vie privée, Dave a également reconnu gagné "autour de 300.000 euros par an".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article