Danemark-Allemagne : Vinci participe à la construction d'un tunnel immergé de 18 km

Par , publié le
Économie Le futur tunnel reliant l'Allemagne au Danemark.
Le futur tunnel reliant l'Allemagne au Danemark.

Un consortium incluant le groupe français Vinci va construire un tunnel immergé reliant le Danemark à l'Allemagne. Coût du projet : 3,4 milliards d'euros.

Femern Link Contractors est le nom du groupement qui va construire le plus long tunnel routier et ferroviaire immergé du monde entre le Danemark et l'Allemagne, sur 18 km. Le consortium, qui comprend le groupe français Vinci, a signé hier les contrats portant sur 3,4 milliards d'euros.

La mer Baltique traversée sur 18 km

Plus précisément, l'ouvrage reliera la région du Lolland-Falster (Danemark) à la région du Schleswig-Holstein. Il viendra suppléer la liaison maritime historique entre Rødbyhavn et Puttgarden et permettra à ses utilisateurs de franchir la Baltique en 10 minutes par la route, et 7 minutes grâce au train. Auparavant, l'usage du ferry nécessitait une traversée d'une heure par le détroit du Fehmarn Belt.

via un communiqué, Vinci indique que le consortium a signé avec le gouvernement danois des contrats pour les trois lots liés au le tunnel immergé, à l'usine de construction des éléments préfabriqués du tunnel et aux rampes et ponts d'accès.

Le chantier démarrera en 2018 ou 2019

Logiquement, ce chantier titanesque devrait débuter d'ici 2 à 3 ans. Pour cela, il conviendra que les permis de construire allemands soient validés (ils font actuellement l'objet de recours), et que le Parlement danois approuve le projet. Dans un premier temps, une énorme usine pouvant contenir cent terrains de foot sera édifiée. La construction de ce seul bâtiment durera plus de 2 ans.

Les promoteurs de ce tunnel hors normes précisent également que le réseau de trains se verra accéléré : "Il sera possible, par exemple, de relier Copenhague à Hambourg en deux heures et demie. Aujourd'hui, le même voyage en train prend quatre heures et demie".

Crédits photos : Femern a/s

Partager cet article

Pour en savoir plus