Cyril Hanouna, le "Kim Jong-il de C8" selon Stéphane Guillon

Par , publié le
Télévision
Victor Robert et Cyril Hanouna au "Grand Journal" le 19 octobre 2016

Après que Cyril Hanouna a débarqué sur le plateau du "Grand Journal" pour en finir avec leur récente brouille, l'humoriste Stéphane Guillon a décrit l'animateur sur les réseaux sociaux tel le "Kim Jong-il de C8".

Le torchon ne cesse de brûler entre Cyril Hanouna et Stéphane Guillon, au point que les flammes semblent avoir totalement consumé le linge. Rappel des faits. Mardi soir dans TPMP, le premier dévoile les salaires d'un certain nombre de chroniqueurs, ceux de son émission exclus.

En tête de liste apparaît l'humoriste avec, selon l'affichage, 10.000 euros touchés pour chaque intervention donnée dans Salut les terriens. Suite à cette révélation, Stéphane Guillon réplique sur les réseaux sociaux en indiquant non seulement que son salaire est plus important encore, mais qu'il est tout de même moins bien payé que Cyril Hanouna (rapport aux 250 millions d'euros déboursés par Vincent Bolloré pour conserver l'animateur sur C8).

Guillon dévoile un SMS présumé de Hanouna

Invité mercredi soir du Grand Journal de Canal+, Stéphane Guillon a quitté le plateau en voyant Cyril Hanouna s'inviter dans l'émission. "Baba" aura expliqué venir pour embrasser l'humoriste, tout en rappelant le montant de 10.000 euros que celui-ci percevrait par chronique dans le programme de Thierry Ardisson.

Et ce matin, Stéphane Guillon a publié un billet sur Twitter intitulé "Le Kim Jong-il de C8..." dans lequel transparaît une absence de tout désir de vouloir recoller les morceaux. On apprend pour commencer l'existence de "SMS vengeurs et menaçants de la part de Cyril Hanouna depuis des mois, notamment à mon patron." Un SMS que l'humoriste joint et qui dit "Juste pour te prévenir que je vais m occuper de lui mon Thierry. Je t embrasse fort et j evais préparer son arrivée sur D8!", accompagné de moult smileys hilares.

"Tentative pathétique de prendre la main" au "Grand Journal"

L'humoriste revient par la suite sur l'incident de la veille : "Alors que je suis invité au Grand Journal pour parler de mon spectacle, Cyril débarque et privatise l'antenne (après avoir donné sa parole à la production du Grand Journal qui (sic) ne le ferait pas).... Tentative pathétique de reprendre la main car ma vidéo d'hier l'a rendu fou furieux. (Trois SMS rageurs)"

Et de conclure après avoir prêté à Cyril Hanouna "des méthodes mafieuses" : "J'ai préféré partir, ne pas donner un si triste spectacle au public de Victor Robert. Désolé, encore une fois, de devoir m'expliquer. Les combats de coq du landernau télévisuel n'intéressent personne."

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article