Cumul des mandats : pas d'indemnités de président de région pour Le Drian ?

Par , publié le
Politique
Jean-Yves Le Drian sur RTL

Selon l'un de ses proches, Jean-Yves Le Drian aurait renoncé à ses indemnités de président de région, alors qu'il occupera ce poste conjointement à celui du ministère de la Défense.

Le vendredi 18 décembre dernier, fort de ses 53 voix réunies en sa faveur, Jean-Yves Le Drian était élu à la tête du Conseil général de Bretagne. Quelques semaines plus tôt, le ministre de la Défense avait déclaré qu'en cas de victoire aux élections régionales de décembre, il demeurerait alors au gouvernement "tant que le président de la République jugera que c'est nécessaire".

Et si l'on s'attendait donc à ce que Jean-Yves Le Drian s'apprête à cumuler deux mandats, il apparaissait en revanche moins prévisible de le voir abandonner certaines de ses indemnités. C'est pourtant une situation qui semble se dessiner, à en croire l'un des proches du ministre s'étant exprimé auprès de nos confrères du Point.

Indemnités de président de région : Le Drian devrait annoncer son renoncement la semaine prochaine

Jean-Yves Le Drian souhaiterait ainsi ne pas percevoir les indemnités dues au président de la région Bretagne, ce qui représente 5.512 euros bruts mensuels (ses indemnités de ministre étant quant à elles de 9.940 euros brut par mois). Selon cette même source, l'actuel ministre de la Défense communiquera sur cette apparente décision "dans le courant de la semaine prochaine".

Le ministre de la Défense appelé à rester sous les 10.000 euros brut mensuels

Loïg Chesnais-Girard, premier vice-président du conseil régional et directeur de campagne, explique que "les deux sujets sont parfaitement déconnectés" et que "l'abandon des indemnités de président durera tant que Jean-Yves Le Drian assumera la double responsabilité". M. Chenais-Girard a au passage été chargé du dossier économique lié à la Bretagne, et Olivier Allain de celui de l'agriculture, en sachant que Jean-Yves le Drian dispose d'un total de 15 vice-présidents. Une poignée d'heures après sa victoire aux régionales, le nouveau président de la région Bretagne avait d'ailleurs signifié sa confiance en cette équipe : "J'ai auprès de moi à Rennes une équipe qui est prête à assurer la complémentarité de mes fonctions [...] Elle m'a aidé pendant la campagne et va m'aider encore."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus