Crise à iTELE : Myriam El Khomri recevra les syndicats lundi

Par , publié le
Télévision Myriam El Khomri sur France Inter le 9 janvier 2016
Myriam El Khomri sur France Inter le 9 janvier 2016

La ministre du Travail Myriam El Khomri recevra lundi "les organisations syndicales mobilisées dans le conflit" opposant la rédaction d'iTELE à la direction de la chaîne.

La crise à iTELE est-elle partie pour durer et s'enliser ou, au contraire, prendre fin aussi rapidement qu'elle était apparue ? Une réponse à cette question sera vraisemblablement rendue au terme d'un entretien prochain entre trois syndicats et Myriam El Khomri.

Comme rapporté par nos confrères du Parisien, on apprend ainsi que la ministre du Travail et du Dialogue social "recevra lundi à 16h30 au ministère les organisations syndicales mobilisées dans le conflit". Le ministère a précisé que Mme El Khomri a "reçu un courrier daté du 2 novembre de trois syndicats, la CGT, la CFDT et un syndicat libre (Libres, syndicat autonome des salariés du groupe Canal+), et elle a souhaité les entendre pour faire le point".

Réunion avec El Khomri : "faire le point" sur la crise à iTELE

Les proches de la ministre du Travail ont également communiqué sur une autre invitation qui sera quant à elle adressée à une date ultérieure à la direction de Canal+.

Les salariés d'iTELE se sont mis en grève le 17 octobre dernier pour protester contre l'arrivée à l'antenne de Jean-Marc Morandini, animateur mis en examen pour "corruption de mineur aggravée" dans une affaire de castings douteux. Ces journalistes appellent notamment à son départ de même qu'à davantage de moyens et à l'instauration d'une charte éthique et d'un projet éditorial clair et précis. Lundi, la chaîne privée devrait débuter sa quatrième semaine de grève consécutive.

Quatrième semaine de grève en vue

Il est à souligner que vendredi, la direction d'iTELE et les grévistes se sont une nouvelle fois entretenus, sans pour autant que cette rencontre ait débouché sur une quelconque "avancée notable" d'après les salariés. Ces derniers ont toutefois pu compter sur le soutien de près de 300 personnes réunies en ce même vendredi devant les locaux de la chaîne, laquelle fête au passage en 2016 ses 17 ans d'existence.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus