Le créateur d’Adblock Plus va désormais vendre de la publicité sur Internet

Par , publié le
Web Adblock Plus
Adblock Plus

L’éditeur du logiciel de blocage de publicité Adblock Plus vient de lancer sa propre plateforme de vente de pubs sur internet.

Vous ne connaissez peut-être pas le nom d’Eyeo et pourtant, vous utilisez certainement l’un de ses logiciels au quotidien. L’éditeur allemand est en effet le créateur d’Adblock Plus, l’une des solutions de blocage de publicités les plus populaires du monde informatique.

Après avoir passé des années à contrer la publicité sur internet, la firme va désormais passer de l’autre côté de la barrière puisqu’elle vient de lancer sa propre régie publicitaire.

Eyeo lance Acceptable Ads Plateform

L’éditeur allemand vient d’officialiser Acceptable Ads Plateform (plateforme des publicités acceptables) et s’apprête donc à vendre ses propres publicités.

Pour se différencier, Eyeo promet des publicités non invasives et pour pouvoir faire partie des annonceurs, il faudra respecter des critères drastiques définis par l’éditeur. Cette place de marché de la publicité internet est d’ores et déjà disponible en version bêta et les éditeurs de sites peuvent s’y inscrire.

Juge et partie

La nouvelle a provoqué un petit tremblement de terre sur la toile. En effet, Eyeo, qui s’est toujours évertué à nous protéger des publicités sur internet, devient à la fois juge et partie en proposant sa propre régie.

Inutile de préciser que les publicités vendues par Acceptable Ads Plateform passeront au travers des filtres d’Adblock Plus. Une manière de favoriser son propre produit (après tout, ne dit-on pas que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ?). Les internautes qui utilisaient Adblock Plus pourraient voir cela comme une petite forme de trahison. Certains diront qu’Eyeo a depuis longtemps vendu son âme au diable en signant des accords avec Google pour laisser passer certaines publicités du géant américain.

Pour Eyeo, ce programme permettra aux éditeurs de compenser le manque à gagner rencontré à cause d’Adblock Plus tout en rendant la navigation plus agréable. Bien entendu, le service se prend une commission (6 %) sur les revenus générés par la vente de publicités par Acceptable Ads Plateform. Reste maintenant à savoir si Eyeo proposera bientôt un outil pour bloquer les publicités diffusées par cette nouvelle plateforme... La boucle serait alors bouclée !

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article