Les Vikings seraient-ils les ancêtres des Normands ?

Par , publié le | modifié le
Sciences Un viking
Un viking

Les Normands auraient-ils du sang de Viking ? Des chercheurs britanniques vont essayer de répondre à cette question en prélevant l'ADN d'une centaine d'habitants du Cotentin afin de l'analyser.

Début 2013, l'université britannique de Leicester s'était illustrée en authentifiant le squelette retrouvé l'année précédente dans les sous-sols de la ville comme étant celui du roi Richard III. Et il se pourrait qu'elle nous apprenne également un jour que les Normands sont en fait les descendants des vikings.

Richard Jones, un chercheur de cette université, nous livre le pourquoi de cette étude qui va consister à récolter puis étudier l'ADN d'une centaine d'habitants du Cotentin (Manche) : "L'objectif, c'est de connaître l'intensité de la colonisation scandinave aux IXe et Xe siècle dans le Cotentin, son ampleur, mais aussi si les colons sont restés entre eux ou bien se sont mariés avec les locaux."

Descendance viking : l'ADN d'habitants du Cotentin collectée

Dans des propos rapportés par nos confrères du Figaro, le scientifique précise que "la Normandie est la seule fondation politique durable établie par les Vikings sur le continent". Ses collègues et lui se sont vus accorder deux jours (hier et aujourd'hui) par la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) afin de collecter l'ADN des habitants volontaires.

Des résultats attendus pour fin 2015

Il apparaît que toutes les personnes résidant dans le Cotentin ne sont pas forcément concernées. Pour prendre part à cette étude, il faut ainsi, soit disposer d'un nom de famille d'origine scandinave ou bien installé depuis le XIe siècle (après l'an 1000) en France, soit avoir (eu) quatre grands-parents vivant dans un rayon de 50 km autour de son lieu actuel et n'ayant jamais quitté cette zone. Les volontaires de cette enquête prendront connaissance des résultats de cette dernière à la fin de l'année en cours. Quant à l'étude en question, intitulée "The Viking DNA Project", sa publication est attendue pour intervenir en 2016.

Crédits photos : Khosro / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus