Corée du Sud : 12 ans de prison pour avoir fait manger des excréments à un élève

Par , publié le
International Photo d'illustration. La balance de la justice.
Photo d'illustration. La balance de la justice.

Jeudi en Corée du Sud, un professeur qui avait contraint un élève à manger des excréments et à boire de l'urine pendant deux ans a été condamné à 12 ans d'emprisonnement.

Jeudi, un professeur d'université de Corée du Sud a été condamné à 12 ans de prison pour avoir obligé l'un de ses élèves à manger des excréments et à boire de l'urine sur une durée de deux ans. Tout semblait avoir commencé lorsque ce professeur de 52 ans avait demandé à son élève d'œuvrer pour une ONG.

Et nos confrères de ladepeche.fr de rapporter, sur la base de propos tenus pendant l'audience, que la victime de 29 ans aura été violentée par son professeur ainsi que trois autres élèves. Ces derniers comparaissaient d'ailleurs aux côtés de l'enseignant. Des attaques menées notamment à l'aide d'une batte de base-ball.

Un élève forcé à manger des excréments et à boire de l'urine : 12 ans de prison pour son professeur

Ce groupe avait également mis un sac plastique sur la tête de cet élève, un sac dans lequel était renfermé du gaz au poivre. C'est par la suite que la victime sera contrainte à manger des excréments et à boire de l'urine. Auprès des autorités, l'étudiant a déclaré qu'il avait accepté d'endurer ces souffrances si cela lui permettait de décrocher un poste d'enseignant à l'université. En juillet dernier, n'y tenant vraisemblablement plus, il avait alors tenté de se donner la mort, et c'est à ce moment-là que l'enseignant avait été arrêté.

"L’accusé a piétiné la dignité de la victime" pour le tribunal

Il est à noter que la condamnation rendue par le tribunal est de deux ans supérieure à celle qu'avait requise l'accusation. La justice entend bien, via cette peine alourdie, apporter une réponse à la hauteur des "atrocités inimaginables" commise par le professeur, dans ce qui lui apparaît comme "une espèce de meurtre psychologique". Le tribunal a également considéré que par ses actes et son comportement, "l’accusé a piétiné la dignité de la victime". Quant aux trois autres élèves complices de l'enseignant, ils ont écopé de peines comprises entre 3 et 6 ans de prison.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article