Corée du Nord : célébration des 70 ans du parti unique

Par , publié le
International Photo d'archive transmise le 21 avril 2014 par l'agence KCNA via KNS du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un assistant à un entraînement d'une unité de l'armée de l'air, quelque part en Corée du Nord
Photo d'archive transmise le 21 avril 2014 par l'agence KCNA via KNS du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un assistant à un entraînement d'une unité de l'armée de l'air, quelque part en Corée du Nord

La Corée du Nord fête le 70ème anniversaire du parti unique, et une parade militaire d'avoir démarré samedi à cette occasion en présence du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Depuis 1945, la Corée du Nord affiche une différence marquée avec nombre de pays du globe de par l'instauration en son sein du parti unique. Comme son nom le laisse aisément deviner, le parti unique est un parti renfermant toute l'autorité politique d'une nation.

En 2015, la Corée du Nord fête donc la 70ème année du parti unique, un évènement suffisamment majeur pour que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un soit de la partie. Samedi à Pyongyang, une parade militaire était lancée pour célébrer cet anniversaire, ce que la chaîne officielle du pays n'a pas manqué de rapporter.

70 ans du parti unique : la Corée du Nord lance une parade militaire de célébration

Plusieurs milliers de soldats ont ainsi défilé au pas de l'oie sur la place Kim Il-Sung. MYTF1News ajoute que Kim Jong-Un a ensuite passé en revue des milliers de soldats de cette parade, non sans avoir préalablement été salué par le commandant de la garde d'honneur.

Kim Jong-Un sur place pour passer les soldats en revue

Et au vu de ce qui a été montré, l'esprit d'unité était à l'honneur. Une longue banderole attachée à un ballon gonflé à l'hélium affichait ainsi le message "Vive le parti invincible des travailleurs de Corée", alors que les immeubles situés autour de la place arboraient les drapeaux du parti communiste (la faucille et le marteau d'un côté et les couleurs bleu-blanc-rouge de l'autre). On nous indique enfin que la foule était composée de dizaines d'hommes et de femmes drapeaux et fleurs à la main. Des manifestations de joie qui peineront toutefois vraisemblablement à faire oublier à la communauté internationale que le mois dernier, la Corée du Nord a annoncé le redémarrage d'un réacteur nucléaire. En brandissant par ailleurs la menace d'un tir de missile à l'égard des États-Unis et des "autres forces hostiles" au régime nord-coréen.

Crédits photos : © KCNA/AFP/Archives Kns

Partager cet article

Pour en savoir plus