Corbeil-Essonnes : un homme décède après le tir d'une policière

Par , publié le | modifié le
Faits Divers La police (photo d'illustration)
La police (photo d'illustration)

En ce mardi dans la commune de Corbeil-Essonnes, un homme d'une trentaine d'années est décédé après avoir été blessé par un policière. Il était suspecté d'avoir agressé juste avant le personnel d'un hôpital.

Mardi à Corbeil-Essonnes, un homme âgé d'une trentaine d'années est mort après avoir succombé à ses blessures infligées par une policière. Les faits se sont produits en milieu de journée. Les forces de l'ordre avaient été appelées à maîtriser un individu ayant supposément violenté plusieurs membres du personnel soignant de l’hôpital Sud Francilien de de la commune.

L'homme ayant pris la fuite après son agression présumée, les policiers ne l'ont pas retrouvé sur place mais non loin de l'établissement hospitalier, en bordure de la Nationale 7. Les autorités ont alors sommé l'homme de se rendre, et d'avoir recours aux gaz lacrymogènes pour parvenir à interpeller l'individu.

Tir mortel d'une policière à Corbeil-Essonne : l'agresseur souffrait de troubles psychiatriques

D'après les informations de nos confrères du Parisien, le trentenaire aurait ensuite brandi deux couteaux en menaçant les policiers d'en faire usage sur eux. Et au moment où il s'est finalement jeté sur une policière avec l'une de ses armes, la fonctionnaire a ouvert le feu sur l'individu. Sévèrement touché, ce dernier a été évacué par les secours dans un état grave. Il décèdera quelque temps plus tard, peu avant 14h30. Les premiers éléments communiqués de l'enquête révèlent que l'homme souffrait de troubles psychiatriques.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus